Le site de l'Agence de presse sénégalaise (www.aps.sn) est en tête des 20 portails sénégalais les plus visités, selon un classement effectué en décembre 2010 par le cabinet International Communication (INTERCOM). Cliquez ici pour lire l'article....................................................................................................................................................................Agence de Presse la plus utilisée dans les mediats en Afrique de l'Ouest francophone selon une étude de l'organisation internationale de la francophonie rendue publique en Septembre 2005 à Ouagadougou
PUBLICITE
 
 
 
 

 

SENEGAL -AGRICULTURE

La FNOPS dénonce le''sabotage'' de la campagne de commercialisation de l'arachide

2014-01-03 09:48:42 GMT

Touba, 3 jan (APS) – La FĂ©dĂ©ration des opĂ©rateurs privĂ©s stockeurs des semences (FNOPS) a dĂ©noncĂ© le ''sabotage'' de la campagne de commercialisation des graines d’arachide, appelant ainsi l’Etat Ă  ''prendre les dispositions nĂ©cessaires pour dĂ©marrer la collecte''.

Lors d’un point de presse tenu, jeudi, au siège de la communautĂ© rurale de Touba, El Hadji TambĂ©dou, prĂ©sident de la FNOPS a demandĂ© Ă  la Suneor de rĂ©gulariser les 3 milliards de FCFA qu’elle doit aux opĂ©rateurs.

''Les opĂ©rateurs se sont engagĂ©s dans la campagne et achètent aux points de collecte le kilogramme d’arachide Ă  200 FCFA, conformĂ©ment aux directives du gouvernement'', a notamment dit M.TambĂ©dou

''La Suneor, a-t-il prĂ©cisĂ©, a brandi le prĂ©texte de difficultĂ©s liĂ©es aux cours mondiaux de l’arachide et proposĂ© au CNIA d’acheter les graines Ă  130 FCFA. C’est inacceptable''.

La FNOPS a dĂ©plorĂ© les lenteurs accusĂ©es dans la campagne oĂą seulement 14.000 tonnes ont Ă©tĂ© collectĂ©es en 15 jours, soulignant ''qu’il n’y a mĂŞme pas de collecte en Casamance''.

''Ouverte le 9 dĂ©cembre, la campagne n’a pas encore atteint sa vitesse de croisière malgrĂ© les efforts de l’Etat'', a encore dit M. TambĂ©dou.

Il a salué ''les efforts du président de la République qui a donné des instructions fermes et déboursé 11 milliards de FCFA pour l'achat des semences''. Selon lui, une menace pèse sur la filière arachidière qui touche quelque 20.000 villages et près 6, 7 millions de Sénégalais.

Jeudi, le bureau national de la FNOPS a été reçu par le Khalife général des mourides, Serigne Cheikh Sidy Moctar Mbacké. Le bureau lui a rendu compte de la situation que vit la structure et demandé au guide de la confrérie de favoriser encore le dialogue et le consensus entre les différents acteurs.

''A Touba, nous avons porté à la connaissance du Khalife nos difficultés. Nous lui avons décrit toute la situation et il a promis de tout faire pour que la situation soit réglée'', selon M. Tambédou.

La délégation de la FNOPS compte rencontrer tous les Khalifes généraux, afin de les sensibiliser sur cette question.

ID/OID/AD

 

Quelles solutions ?
Avis
Contributions
Articles