Le site de l'Agence de presse sénégalaise (www.aps.sn) est en tête des 20 portails sénégalais les plus visités, selon un classement effectué en décembre 2010 par le cabinet International Communication (INTERCOM). Cliquez ici pour lire l'article....................................................................................................................................................................Agence de Presse la plus utilisée dans les mediats en Afrique de l'Ouest francophone selon une étude de l'organisation internationale de la francophonie rendue publique en Septembre 2005 à Ouagadougou
PUBLICITE
 
 
 
 

 

SENEGAL-PECHE

Rufisque : des acteurs demandent un audit du secteur de la pĂȘche

2012-11-21 15:04:21 GMT

Rufisque, 21 nov (APS) - Le secrĂ©taire gĂ©nĂ©ral du quai de pĂȘche de Rufisque, Modou Diop Thioune, a invitĂ©, mercredi, l’Etat du SĂ©nĂ©gal Ă  mener des audits, pour faire un Ă©tat des lieux du secteur et situer les responsabilitĂ©s par rapport aux enrichissements illicites qui, selon lui, ‘’se sont opĂ©rĂ©s dans le secteur’’.

Modou Diop Thioune s’exprimait Ă  l’occasion de la journĂ©e mondiale de la pĂȘche, cĂ©lĂ©brĂ©e Ă  l'initiative des Nations Unies.

‘’La journĂ©e mondiale de la pĂȘche devrait ĂȘtre cĂ©lĂ©brĂ©e par l’Etat du SĂ©nĂ©gal, qui doit inviter les acteurs Ă  un plaidoyer et Ă  un cadre de concertation. Mais nous voyons qu’aujourd’hui au SĂ©nĂ©gal, dans les circonstances actuelles, on fait abstraction de cette journĂ©e, parce qu’il y a une crise qui s’est installĂ©e dans la pĂȘche’’, a soulignĂ© Modou Diop Thioune.

Selon lui ‘’le SĂ©nĂ©gal a encaissĂ© beaucoup de fonds dans des conditions illicites, illĂ©gales, non contrĂŽlĂ©es et non dĂ©clarĂ©es dans le secteur de la pĂȘche’’

‘’C’est la communautĂ© nationale, Ă  l’instar de la communautĂ© internationale, qui demande Ă  l’Etat d'ouvrir des enquĂȘtes sur l’enrichissement illicite. Et ça doit se faire d’abord sur les fonds de la pĂȘche, sur les retombĂ©es des accords ou des protocoles d’autorisation de pĂȘche’’, a-t-il suggĂ©rĂ©.


‘’On s’est donnĂ© rendez-vous Ă  Rufisque pour rĂ©flĂ©chir sur tous les problĂšmes qui gangrĂšnent le secteur de la pĂȘche et ses dĂ©rivĂ©s, pour les exposer en termes de plaidoyer et nous allons, au sortir des dĂ©bats, poser chez l’autoritĂ© de tutelle une plateforme revendicative’’, a-t-il annoncĂ©.

IG/AD

 

Quelles solutions ?
Avis
Contributions
Articles