Deux nouvelles recrues en équipe nationale de rugby
APS
SENEGAL-RUGBY-SELECTION

Deux nouvelles recrues en équipe nationale de rugby


Dakar, 9 mars (APS) - Karim Diokel Diallo, qui évolue dans le championnat irlandais de rugby, et Khadim Cissé, joueur de première division italienne, vont rejoindre la tanière du XV du Sénégal, a appris l’APS du chargé du recrutement et de la détection à la Fédération sénégalaise de rugby (FSR).

Karim Diokel Diallo, fils de l’avocat sénégalais Boucounta Diallo, évolue en Irlande dans le club de deuxième division de Mons Town. Son nouveau coéquipier en sélection nationale, Khadim Cissé, est lui pensionnaire de Piacenza en première division du championnat italien.


Les deux joueurs, qui ont confirmé leur intérêt à défendre les couleurs du Sénégal, font partie d’une cohorte de joueurs identifiés et ciblés par la FSR comme pouvant rejoindre l’équipe du Sénégal. Celle-ci va disputer une série de matchs comptant pour la Coupe d’Afrique, à partir du mois de juin prochain.


Les deux joueurs présentent une ‘’fiche d’éligibilité puisqu’en rugby, pour pouvoir prétendre au maillot national, il faut soit avoir la nationalité, soit avoir un parent qui a la nationalité du pays’’, a précisé à l’APS Alexis Arnal Bass de la FSR.


"Karim Diokel Diallo pratiquait le basketball avant de se tourner vers le rugby. Il a une envergure physique très intéressante et joue au poste de 2e ligne. C’est un pousseur qui pourra être très utile à l’équipe du Sénégal en mêlée’’, a expliqué le chargé de la détection de la FSR. Il précise que Karim Diokel Diallo et Khadim Cissé ont des atouts à faire valoir.


‘’Ils ont la culture du rugby, ce qui est essentiel, et surtout, ils ont un pedigree. Par exemple, Khadim Cissé a lui déjà évolué sous les couleurs des sélections nationales jeunes de l’Italie’’, déclare Alexis Basse qui a découvert ces deux joueurs et assuré le suivi pour les convaincre de venir en sélection nationale.


’’Diokel Diallo, c’est son père Me Boucounta Diallo qui m’en a parlé au détour d’une conversation où je le taquinais en lui disant qu’il pouvait faire du rugby. Il m’a alors dit que son fils qui vit en Irlande pratique ce sport, et c’est comme ça qu’on a pu entrer en contact avec lui’’, raconte Alexis Basse.


La Fédération sénégalaise de rugby a une longue habitude de puiser chez les joueurs sénégalais expatriés pour renforcer l’équipe nationale en joueurs. Plusieurs bi-nationaux ont fait les beaux jours de la sélection nationale dont ils ont même porté le brassard. Les derniers à le faire sont Yogan Corréa et Steeve Sargos, l’actuel capitaine.


ABK/ASG