Lutte : des combats de lutte à la pelle pour marquer le retour à la normale
APS
SENEGAL-SPORTS

Lutte : des combats de lutte à la pelle pour marquer le retour à la normale

Dakar, 2 juin (APS) – Après une année sportive 2019-2020 sans grand combat en raison de la pandémie de coronavirus, la lutte avec frappe est en train de mettre fin à son sevrage, avec des montages tous azimuts de combats, dont Gaston Mbengue est le maître d’œuvre.
 
Balla Gaye 2, un des ténors de la lutte avec frappe, a déjà réussi à décrocher quatre grands combats, dont le dernier, contre Eumeu Sène, a été ficelé mardi.
 
Sène, lors de sa dernière victoire contre le lutteur de Guédiawaye en avril 2015, avait juré ses grands dieux qu’il ne lutterait plus contre ce dernier. Il a fini par mettre de l’eau dans son vin après la proposition du promoteur, mardi.
 
‘’Pour la troisième fois de leur carrière, Eumeu Sène va retrouver sur sa route Balla Gaye 2’’, écrit le quotidien spécialisé Sunu Lamb, dans sa dernière édition.
 
‘’Même si la date n’est pas encore dévoilée, les amateurs sont aux anges puisqu’ils ne cessaient de plébisciter ce combat de tous les dangers’’, rapporte le même journal.
 
Selon Sunu Lamb, c’est le frère aîné du lutteur et le ministre des Sports, Matar Ba, qui auraient tordu la main à Eumeu Sène.
 
Sène a battu deux fois Balla Gaye 2, qui dit être heureux du dénouement qui lui permettra de retrouver son tombeur. ‘’La lutte est notre gagne-pain’’, fait valoir le lutteur de Guédiawaye, actuellement en préparation à l’INSEP, l’Institut national du sport, de l’expertise et de la performance, en France.
 
Avant cet affrontement contre Eumeu Sène, Balla Gaye 2 a paraphé trois combats de lutte.
 
Le chef de file de l’Ecole de lutte Balla-Gaye a signé un contrat pour lutter contre Bombardier, Boy Niang 2 et Gris Bordeaux.
 
Eumeu Sène, lui, a accepté un deuxième combat contre Bombardier qu’il avait battu en 2018.
 
L’arène ne cesse de bruire du combat de lutte avec frappe entre Modou Lô et Ama Baldé, l’un des jeunes lutteurs qui montent dans le cénacle des ténors. Les amateurs se préparent déjà au combat Balla Gaye 2-Bombardier, le 31 juillet. Bombardier a battu Balla Gaye 2 en juin 2014. 
 
Les amateurs ont suivi récemment les joutes verbales entre les lutteurs Gouye Gui et Reug Reug, en attendant leur combat du 29 août prochain.
 
Le promoteur de lutte Pape Thialis Faye a monté l’affiche Tapha Tine-Boy Niang 2, prévu le 8 août à l’arène nationale.
 
Avant ces affiches de lutte avec frappe prévues pour la plupart à l’arène nationale, les amateurs du ‘’sport de chez nous’’ ont vécu le traditionnel drapeau du chef de l’Etat, qui a eu lieu à Kaolack (centre), le week-end dernier.
 
Selon le directeur technique national de la lutte, Khalifa Sow, interrogé par Sunu Lamb, 170 combats de lutte ont été organisés en trois jours.
 
‘’Nous avons eu 110 combats par équipes et 70 en catégories de poids’’, a-t-il détaillé.



SD/ASG/ESF