Des députés saluent le maintien d’Alioune Sarr au CNG
APS
SENEGAL-LUTTE-INSTANCE

Des députés saluent le maintien d’Alioune Sarr au CNG


Dakar, 2 déc (APS) – Des députés ont salué ce dimanche au cours du vote du projet de budget du ministère de Sports la prorogation du mandat d’Alioune Sarr à la présidence du Comité national de gestion de la lutte.



’’Voilà une personne, un dirigeant qui mérite les félicitations de la Nation en lieu et place des sorties malveillantes sur sa personne’’, a déclaré le député Seydou Diouf (majorité), évoquant la présence du Dr Sarr à la présidence du CNG de lutte.


Bounama Sarr a abondé dans le même sens, se félicitant de la décision du ministre des Sports d’avoir refusé de ’’céder aux pressions de certaines personnes’’.


’’Il aurait pu aller faire autre chose mais il a préféré se mettre au service de son pays et grâce à lui, tout le monde s’intéresse à cette discipline bien de chez nous’’, a déclaré le parlementaire.


Des lutteurs regroupés au sein de l’Association des lutteurs en activité avaient demandé le départ d’Alioune Sarr qui préside aux destinées du CNG de lutte depuis 1994.


Lors des assises de la lutte organisées en octobre par le ministère des Sports, plusieurs voix se sont élevées sur la gestion de l’instance dirigeante, fustigeant les pénalités infligées aux lutteurs.


Les députés Abdoulaye Makhtar Diop et Seydou Diangho ont également pris la défense de Alioune Sarr.


’’Le meilleur gage de sa compétence, c’est qu’il a traversé beaucoup de régime’’, selon M. Diop, ancien ministre des Sports.


’’Si depuis 1994, aucun ministre des Sports n’a jugé opportun de le changer, c’est parce qu’il est compétent’’, a insisté M. Diop.


Pour Seydou Diangho, le président du CNG a réussi à être ’’équidistant’’ de toutes les parties. ’’Or ce n’est pas le cas de ceux qui veulent le faire partir’’, a commenté le parlementaire qui a salué la décision de l’Etat d’ériger l’Arène nationale qui permet à la lutte de disposer de sa propre infrastructure.



SD/OID