Gaston Mbengue veut organiser 8 à 10 combats après le Covid-19
APS
SENEGAL-LUTTE

Gaston Mbengue veut organiser 8 à 10 combats après le Covid-19

Dakar, 26 juin (APS) – Le promoteur de lutte Gaston Mbengue qui s’était éloigné de la discipline, promet de faire son retour en organisant une dizaine de combats de lutte avec frappe à la fin de la pandémie du Covid-19.

‘’Comme tous les sportifs sénégalais, nous avons envie de revenir à une situation de normalité en organisant des combats de lutte quand le monde vaincra cette maladie avec l’aide de Dieu’’, a expliqué le promoteur de lutte.

Gaston Mbengue a indiqué, dans un entretien exclusif avec l’APS, que c’est une manière pour ‘’lui de jouer sa partition pour la relance de la lutte qui connaît des difficultés ces derniers temps’’.

‘’C’est vraiment le sport de chez nous et je ne peux me refuser à jouer ma partition’’, a-t-il estimé, soulignant toutefois que les lutteurs ne doivent pas s’attendre à des folies quant à leurs cachets.

Selon lui, ‘’la bulle financière qui entourait la lutte avec frappe, c’est du passé’’. Ainsi, il appelle les lutteurs à revenir à des choses faisables.

‘’Nous avons visé un certain nombre de lutteurs mais nous ne sommes fermés à personne pour mettre sur pied nos affiches’’, a-t-il par ailleurs ajouté, indiquant n’avoir aucune date pour la tenue de ces combats.

‘’Nous n’en sommes qu’à l’état de projet, nous espérons pouvoir le réaliser comme nous avons réussi à faire le CLAF (Championnat de lutte avec frappe) en 2006’’, a-t-il rappelé. En plus des ténors, signale-t-il, il y a la possibilité de lancer de nouveaux noms dans la lutte avec frappe.

En 2006, les lutteurs considérés actuellement comme des ténors étaient quasi inconnus pour la plupart de leurs compatriotes, a-t-il insisté.

En attendant, le seul combat qui vaille est de tout faire pour bouter dehors cette pandémie, a-t-il dit appelant les populations à respecter les gestes barrières et les consignes édictées par le personnel soignant.

SD/MD