Horoya AC : vers une rencontre au sommet sur l’avenir de l’entraîneur Victor Zvunka
APS
AFRIQUE-FRANCE FOOTBALL

Horoya AC : vers une rencontre au sommet sur l’avenir de l’entraîneur Victor Zvunka


+++De l’envoyé spécial de l’APS : Salif Diallo++ 

Rabat (Maroc), 24 juil (APS) – Le Horoya AC de Guinée aura "très prochainement" une rencontre avec son entraîneur français, Victor Zvunka pour faire l’état des lieux et voir les contours de leur future collaboration, a annoncé le président du club guinéen, Antonio Souaré.


"Zvunka a apporté de bonnes choses, il a fait du bon travail et il a fait avancer le club mais nous sommes ambitieux et très exigeants et nous avons prévu de nous rencontrer pour faire l’état des lieux", a dit à l’APS M. Souaré qui est par ailleurs le président de la Fédération guinéenne de football.


Le technicien français qui a dirigé pendant deux ans le club phare de Guinée, a qualifié les "Rouge-blanc" en phase des poules de la Coupe de la Confédération
africaine de football (CAF).


"Nous allons nous asseoir pour discuter de l’avenir", a-t-il insisté, relevant que, s’il y a un accord, les deux parties vont continuer à collaborer et au cas contraire, elles vont se souhaiter bonne chance.

’’Dans la vie, chacun a des forces et des faiblesses et on a promis de s’asseoir pour discuter", a-t-il dit, relevant que chacun sait l’ambition est de faire toujours plus.


Interrogé sur l’avenir de Lappé Bangoura, le technicien guinéen qui dirige les sélections locales et A, le président de la FEGUIFOOT, souligne que c’est l’homme de la situation.


"Il a fait du bon travail et il ne faut se faire aucun complexe", a-t-il dit, rappelant que le Syli est allé gagner (3-2) la Côte d’Ivoire à Bouaké lors de la première journée des éliminatoires de la CAN 2019.


Lappé Bangoura à la tête de la sélection locale a éliminé la Guinée Bissau (3-1 et 7-0) lors du premier tour des éliminatoires du CHAN (Championnat d’Afrique des nations) 2018.


"Nous comptons poursuivre l’aventure avec lui parce qu’il a les épaules solides sur le plan humain, académique, technique et tactique pour gérer nos sélections", a dit le président de la FEGUIFOOT interrogé en marge du Symposium de la CAF tenu
les 18 et 19 juillet derniers à Rabat (Maroc).


SD/PON