Vahid Halilodzic tente d’apporter de la puissance athlétique à la sélection
APS
SENEGAL-JAPON-FOOTBALL

Vahid Halilodzic tente d’apporter de la puissance athlétique à la sélection


Dakar, 6 mars (APS) – Vahid Halilodzic, le sélectionneur du Japon essaie d’apporter de la puissance aux footballeurs japonais qui mettaient souvent en avant leur aisance technique et leur vivacité, a expliqué le journaliste japonais Yasuhiro Fujimoto du quotidien Yomiuri Shimbun.




"Si on doit parler de sa touche dans l’équipe nationale japonaise, c’est sa volonté d’apporter un plus à ses joueurs sur le plan athlétique, il souhaite que les joueurs japonais gagnent plus de duels" a expliqué le reporter sportif du quotidien japonais.


Ancien sélectionneur de l’Algérie, le technicien bosniaque dirige depuis la sélection japonaise très régulière en phase finale de Coupe du monde.


Le Japon jouera contre le Sénégal, le 24 juin pour le compte de la 2-ème journée dans la poule H. Les deux autres équipes du groupe sont la Pologne, premier adversaire et la Colombie, la dernière dans la poule.


Accompagné d’un confrère japonais, Takuji Kimura qui lui sert aussi d’interprète, le reporter sportif va passer plus d’une dizaine de jours au Sénégal pour voir l’état d’organisation du football local.


"Nous ne sommes pas favoris face au Sénégal mais nous avons une petite expérience de la coupe du monde" a rappelé le reporter qui suit les stars sénégalaises à travers le petit écran.


"Pour dire la vérité, je n’ai jamais suivi en entier un match du Sénégal mais tout juste de larges extraits de leurs rencontres" a-t-il dit, présentant les Lions comme des joueurs explosifs, techniques et puissants sur le plan athlétique.


"Je ne sais pas si c’est le cas du Sénégal, on pense du footballeur africain qu’il manque de régularité" s’est-il interrogé.


Yasuhiro Fujimoto qui ne rate aucune occasion de poser des questions sur le style de jeu sénégalais informe que la sélection japonaise qui sera présente en Russie (14 juin-15 juillet) aura "au moins un tiers de joueurs évoluant dans la J-League".


"Chez nous, il y a un débat sur la présence des joueurs locaux en équipe nationale" a-t-il relevé, informant que la star montante évolue en Belgique.


"C’est un bon attaquant et il est le présent et le futur" a-t-il expliqué, indiquant que plusieurs footballeurs japonais évoluant dans la Jupiler league.


"D’ailleurs, cette ligue est l’une des plus suivies au Japon" a-t-il dit, évoquant les stars connues comme Kagawa (Dortmund) et Keisuki Honda qui évolue actuellement au Mexique (Pachuca).


Ce dernier a joué aux Pays Bas, au CSKA Moscou et au Milan AC.


"Il y a aussi ceux qui jouent en France, le gardien du FC Metz (Eiji Kawashima) et Sakai de Marseille" a-t-il par ailleurs cité.


SD/PON