Refus des clubs français de libérer leurs joueurs : les lignes peuvent-elles bouger ?
APS
SENEGAL-AFRIQUE-FRANCE-FOOTBALL

Refus des clubs français de libérer leurs joueurs : les lignes peuvent-elles bouger ?

Dakar, 18 mars (APS) - Des internationaux étrangers évoluant dans le championnat de France pourraient rejoindre leur équipe nationale à la faveur de la trêve hivernale, avec la bénédiction de leur club, malgré la position commune des clubs français de ne pas libérer leurs sociétaires pour les deux dernières journées des éliminatoires de la CAN 2022, laisse entendre L’Equipe.
 
Avant cette décision de la Ligue de football professionnel (LFP) de la France de refuser de libérer les joueurs concernés pour les matchs hors de la zone UE/EEE (l’Union européenne et l’Espace économique européen), ‘’des présidents de club avaient déjà donné leur accord à leurs internationaux’’, rapporte le quotidien sportif français dans son édition de ce jeudi.
 
‘’Malgré cette décision commune, certains internationaux pourraient partir, en effet des présidents de club avaient déjà donné l’autorisation à leurs joueurs d’aller disputer les rencontres avec leur pays avant cet accord’’, précise le journal spécialisé.
 
Et L’Equipe de s’interroger : ‘’Changeront-ils d’avis désormais qu’ils peuvent s’appuyer sur une position commune à tout le foot pro français ?’’ 
 
Après Dijon et le FC Metz qui avaient déjà exprimé par voie de presse leur refus de libérer leurs internationaux avant l’accord conclu mercredi, Lille, actuel leader de la Ligue 1 française, ‘’a envoyé un courrier aux fédérations [de ses internationaux] pour leur expliquer son refus de libérer les joueurs s’il n’obtient pas de garantie qu’ils échappent à un isolement’’ à leur retour de sélection.
 
Le leader de la Ligue 1 française, qui doit jouer le 3 avril prochain contre le PSG un match important pour la course au titre, compte en son sein plusieurs internationaux.
 
Outre le Mozambicain Reinildo, Lille compte dans ses rangs le Canadien Jonathan David, trois internationaux turcs, Yusuf Yazici, Burak Yilmaz et Zeki çelik, ainsi que deux Portugais, Renato Sanchez et José Fonte.
 
S’appuyant sur une circulaire de la FIFA du 5 février 2021 tenant compte des nombreuses restrictions des déplacements dans le monde, les clubs français ont décidé, comme l’y autorise ce document, de ne pas libérer leurs joueurs sélectionnés si un isolement de cinq jours devait leur être appliqué à leur retour de sélection.
 
La LFP a donc décidé à l’unanimité de ses équipes de libérer ses joueurs pour la trêve internationale du 22 au 31 mars.
 
Aliou Cissé, le sélectionneur des Lions du Sénégal, a publié une liste de 26 joueurs pour les matchs prévus contre le Congo et l’Eswatini, pour les éliminatoires de la CAN 2022, un groupe comprenant 12 joueurs évoluant en France.

SD/BK/ESF