Un Franco-Sénégalais choisit la Roumanie pour viser la Tanière
APS
SENEGAL-EUROPE-FOOTBALL

Un Franco-Sénégalais choisit la Roumanie pour viser la Tanière

Dakar, 2 sept (APS) – Le défenseur Baba Touré, né en France de parents sénégalais, a annoncé mardi avoir choisi de rebondir en Roumanie après avoir senti que sa carrière peinait à prendre la trajectoire souhaitée dans l’Hexagone.
 
"Oui, à 26 ans, je ne peux plus me contenter de jouer en D3 française si je veux atteindre mes objectifs de jouer en sélection du Sénégal", a expliqué le natif de Grenoble dans un entretien accordé à l’APS.
 
Après être passé dans le club local de Grenoble Foot 38, Touré a joué à Sedan, Evian, dans la réserve d’AJ Auxerre, à Dunkerque et à Puy Foot 43.
 
"Avec mon agent, nous avons pris la décision d’aller à l’étranger, en Roumanie plus exactement, parce que nous avions une offre concrète d’un club qualifié pour la Ligue Europa", a expliqué le défenseur franco-sénégalais de 26 ans.
 
A cet âge, il reconnaît que le temps lui est compté s’il veut atteindre son but de jouer en équipe nationale du Sénégal, "pour rendre fiers ses parents et ses cousins au Sénégal".
 
"Mes parents en France seraient très fiers de me voir porter les couleurs du Sénégal et pour cela, je sais que la D3 française et la Ligue 2 française ne seront pas suffisantes au vu de la qualité des joueurs évoluant dans cette sélection", a reconnu le longiligne défenseur.
 
En débarquant au FC Botosani, 4-ème du championnat de Roumanie la saison dernière, Baba Touré veut se donner tous les moyens pour y arriver.

"Mes différents entraîneurs m’ont souvent reproché mon manque d’agressivité et mon manque d’implication dans les tâches offensives pour marquer des buts", a-t-il relevé.
 
"Je sais aussi que j’ai une marge de progression, d’où le départ vers l’étranger", a-t-il insisté, informant que le championnat de Roumanie 2020-2021 a joué ses deux premières journées.
 
Même s’il n’a pas démarré avec le groupe à cause d’"une petite gêne", il a promis de se donner "tous les moyens pour y arriver" et devenir "un autre Baba Touré en équipe nationale".
 
"J’ai appris de mes parents qu’un autre Baba Touré a fait les beaux jours du football sénégalais, je vais jouer ma partition pour y arriver moi aussi", a-t-il déclaré. Il affirme n’avoir pas eu la chance de connaître l’ancien joueur de la Jeanne d’Arc, décédé le 23 juillet 2016.

SD/ASG/BK