Un dirigeant sportif guinéen appelle à promouvoir l’intégration par le football
APS
AFRIQUE-FOOTBALL

Un dirigeant sportif guinéen appelle à promouvoir l’intégration par le football

Dakar, 15 fév (APS) – L’ancien agent de joueurs guinéen, Amadou Diaby, reconverti dans les affaires, suggère de promouvoir l’intégration en Afrique de l’Ouest par le football, à travers la création d’"un véritable partenariat entre les fédérations de la sous-région".
 
"Avec le potentiel qu’il y a, il est possible de tirer le football de notre zone vers le haut, si on arrive à mutualiser nos moyens et surtout tisser de véritables partenariats", a dit à l’APS l’ancien agent de Pascal Feindouno, ex-capitaine du Syli national de Guinée.
 
"Ce partenariat doit concerner des échanges d’expériences dans la gestion du football à l’organisation de rencontres régulières entre les sélections, notamment chez les petites catégories", a expliqué Diaby, candidat à un poste de vice-présidence à la Fédération guinéenne de football (Féguifoot).
 
"Le Sénégal a pris de l’avance dans la professionnalisation du football et la création de centres de formation. Il n’y a aucune honte que son expérience soit partagée avec les autres", a-t-il signalé comme exemple de promotion de l’intégration en Afrique de l’Ouest par cette discipline sportive.
 
Ancien vice-président de la Féguifoot, il fait partie des dirigeants ayant mené la fronde à l’origine de la mise en place, en mai dernier, par la Fifa, d’un comité de normalisation chargé de gérer le football en Guinée.
 
A cette structure transitoire dotée d’un nouveau règlement va succéder une fédération, dont le bureau sera élu lors d’une assemblée générale prévue le 28 février prochain.
 
Amadou Diaby, qui a dirigé le FC Baraka jusqu’à une date récente, souhaite aussi que les gouvernements des pays de la sous-région aident les entreprises privées à investir dans le football.
 
"En acceptant d’alléger certaines charges à ces entreprises, ces dernières investiront dans le football qui, en plus d’unir les peuples, est devenu un moyen de promotion sociale, par la création d’emplois", a-t-il expliqué.

SD/ESF