Un dirigeant sénégalais en admiration devant les stades ghanéens
APS
SENEGAL-AFRIQUE-SPORT

Un dirigeant sénégalais en admiration devant les stades ghanéens

+++De l’envoyé spécial de l’APS : Salif Diallo+++
 
Cape Coast (Ghana), 18 sept (APS) - Samsidine Diatta, le chef de la délégation de la Fédération sénégalaise de football (FSF) au tournoi de l’UFOA, a fait part à l’APS, de son "agréable surprise" quand il a vu l’état des infrastructures sportives au Ghana.
 
"C’est comme si je vivais un rêve de voir de telles infrastructures sportives dans un pays africain, ça fait plaisir et ça fait aussi réfléchir", a indiqué le membre du Comité exécutif de l’instance dirigeante du football national.
 
Président de la Commission finances de la Ligue sénégalaise de football professionnel, le jeune dirigeant a salué l’entretien de ces stades qui en fait de véritables bijoux.
 
"Quand je vois le stade de Cape Coast, l’état de la pelouse naturelle, les tribunes, les vestiaires, le parking du stade, je me dis que nous avons intérêt à faire des efforts dans notre pays", a-t-il dit, rappelant que ces infrastructures datent pour la plupart de la CAN 2008.
 
"Il y a un grand effort dans l’entretien des infrastructures et le stade de Takoradi est encore en bien meilleur état", a-t-il fait savoir, relevant aussi le "bon état" des aires de jeu secondaires.
 
"L’entretien ne se limite pas dans les stades mais même aux alentours", a-t-il dit, indiquant que tout est fait pour inciter le spectateur à prendre son billet d’entrée.
 
Il a par ailleurs ajouté : "les vestiaires et les toilettes publiques donnent une belle indication de l’implication des populations dans la belle tenue de ces infrastructures".
 
"C’est tout un juste effort à faire et ce n’est surhumain même s’il faut reconnaitre que le gouvernement (sénégalais) est en train de faire un grand effort avec les gazons synthétiques et la réhabilitation des infrastructures", a-t-il reconnu, appelant encore à plus d’efforts notamment dans l’entretien des stades.
 
Le Sénégal qui a battu ce dimanche, le Bénin, 4-0, lors de sa deuxième sortie dans le tournoi de l’UFOA s’est relancé dans la course à la qualification en demi-finale après un premier revers contre le Niger 1-2.

SD/OID/ASB