Un ancien président du RC Lens s’investit dans un club dakarois
APS
SENEGAL-FRANCE-FOOTBALL

Un ancien président du RC Lens s’investit dans un club dakarois

Dakar, 16 mars (APS) – L’ancien président du RC Lens (France), Gervais Martel, a décidé de s’investir dans le football sénégalais à travers Avenir de Dakar (National 2), ‘’pour tendre la main aux footballeurs africains qui l’ont aidé dans son parcours de dirigeant’’.
 
‘’J’ai eu une grande réussite avec les Africains en général et les Sénégalais en particulier et n’étant plus en fonction en France, j’ai voulu aider mon ami Saliou Fall et Avenir de Dakar’’, a expliqué à l’APS, l’ancien président lensois.
 
Au cours des années passées comme président du RC Lens, Gervais Martel a recruté entre autres internationaux sénégalais, Jules Bocandé, El Hadj Diouf, Ferdinand Coly, Pape Sarr et Pape Bouba Diop.
 
‘’Ces footballeurs nous ont beaucoup apporté, et en 2002, quand le Sénégal battait la France en coupe du monde, j’étais peut-être l’un des rares Français à avoir gardé le sourire puisque quatre internationaux sénégalais portaient les couleurs de mon club’’, a rappelé l’ancien dirigeant sportif français.
 
A côté du football, il compte aussi s’investir dans le champ social en aidant les jeunes footballeurs à disposer de bons terrains en gazon synthétique.
 
Dans le cadre de ce soutien à Avenir de Dakar, Gervais Martel a aidé à signer un accord de partenariat entre cette équipe évoluant en National 2 et le groupe Auchan. Et il a promis, lors d’un prochain voyage au Sénégal, de revenir avec du matériel didactique.
 
‘’Avec Avenir de Dakar, nous voulons nous inscrire dans le moyen terme avec l’ambition de jouer dans les années à venir dans l’élite sénégalaise tout en insistant sur le volet éducation et apprentissage à côté de la pratique du football’’, a insisté le président Martel.
 
Le groupe Auchan sera le sponsor maillot et il va beaucoup aider les joueurs quand le projet d’académie verra le jour puisque les enfants seront dans une structure où ils doivent être nourris, a ajouté celui qui a dirigé le RC Lens pendant une trentaine d’années.

SD/ASG