Un ancien international sénégalais :
APS
SENEGAL-GABON-FOOTBALL-SOUVENIRS

Un ancien international sénégalais : "Au Gabon, on touchait 2 millions mensuels dans les années 1980’’


Dakar, 2 jan (APS) - Les footballeurs évoluant au Gabon à la fin des années 1980 touchaient jusqu’à deux millions de francs CFA mensuels, primes non comprises, une situation qui faisait alors de ce pays d’Afrique centrale un véritable eldorado, a indiqué à l’APS l’ancien attaquant international sénégalais Abba Guèye, qui a joué deux ans et demi au Shell Sports de Port-Gentil, un club gabonais.


 


"J’avais deux offres, l’une en provenance du Gabon avec un salaire de 2 millions à l’époque et l’autre de Belgique", a rappelé l’ancien attaquant international de la SEIB (actuelle Sonacos), dont le salaire avec ce club sénégalais était de 120.000 francs CFA mensuels.


 


"Je n’avais pas beaucoup réfléchi parce qu’en plus du salaire, il y avait la possibilité de travailler avec Youssou Touré qui était pour moi un modèle de coach", a dit l’ancien international sénégalais.


 


"Youssou Touré m’ai aidé à m’accomplir en tant que footballeur mais aussi en tant qu’homme", sans compter qu’au Gabon, "les installations étaient au top et les clubs bien organisés", a insisté Abba Guèye.


 


"Nous étions des professionnels accomplis et à l’époque, le Gabon attirait les meilleurs footballeurs africains en proposant des salaires très compétitifs", s’est-il souvenu.


 


Abba Guèye qui a joué pendant sept ans dans quatre clubs marocains différents après avoir quitté le Gabon, dit ne pas être surpris que ce pays d’Afrique centrale puisse organiser la phase finale de la CAN 2017 (14 janvier au 5 février).


 


"A l’époque déjà, ils avaient de belles installations et leurs joueurs n’étaient pas des manchots en dépit de la concurrence avec les stars étrangères", a-t-il indiqué, ajoutant que le hic à l’époque, c’était seulement que les meilleurs joueurs étaient regroupés dans deux clubs essentiellement.


 


"Au FC 105 et à l’AS Sogara, nous à Shell Sports de Port-Gentil, on essayait de tenir la dragée haute à ces deux mastodontes", a relevé Abba Guèye père de l’ancien attaquant des Lions, Babacar Guèye présent à la CAN 2008 (Ghana).


 


Guèye père, qui était du groupe des Lions de "Caire 1986’’, assure ne pas avoir de regrets concernant sa carrière professionnelle.


 


"J’ai fait ce que j’avais à faire et je ne regrette rien", a souligné l’ancien international, reconverti entraîneur à Génération Foot et au DUC (Dakar université club) où il a été trouvé ce lundi matin avec l’équipe fanion.


 


SD/BK