Tournoi des nations de l’UFOA : des demi-finales sans la zone ouest A
APS
AFRIQUE-FOOTBALL

Tournoi des nations de l’UFOA : des demi-finales sans la zone ouest A

Cape Coast (Ghana), 20 sept (APS) – Aucune équipe de la zone ouest A de l’Union des fédérations ouest-africaines de football (UFOA) n’est qualifiée pour les demi-finales du Tournoi des nations de l’UFOA prévues jeudi, à Cape Coast, où se tient la compétition depuis le 9 septembre. 

Le Tournoi des nations 2017 de l’Union des fédérations ouest-africaines de football a été organisé en trois phases, avec un premier tour à élimination directe, entre les équipes des 16 pays constitutifs de la structure régionale. 
 
A cette première phase a succédé un championnat en deux poules de quatre, qui a été bouclé mercredi, avec les éliminations de la Côte d’Ivoire et du Sénégal, concernant le groupe B. 
 
Les équipes de la Guinée, du Mali (groupe A) et celles du Sénégal (groupe B), qui sont membres de la zone ouest A, ont été éliminées durant cette deuxième phase. 
 
La première demi-finale, entre le Bénin et le Nigeria, aura lieu à 15 heures (GMT), la seconde, entre le Ghana et le Niger, se jouera à 18 heures (GMT).
 
L’UFOA est subdivisée en deux zones de développement par la Confédération africaine de football depuis 2011.
 
La zone ouest A est constituée de neuf pays : le Cap-Vert, la Gambie, la Guinée, la Guinée-Bissau, le Liberia, le Mali, la Mauritanie, le Sénégal et la Sierra Leone. 
 
La zone ouest B réunit les quatre demi-finalistes du Tournoi des nations de l’UFOA 2017, le Bénin, le Nigeria, le Ghana et le Niger, en plus du Burkina Faso, de la Côte d’Ivoire et du Togo. 
 
L’édition 2017 de cette compétition est la première compétition à être organisée pour l’ensemble des 16 pays depuis sept ans.  
Le Tournoi des nations de l’UFOA, dont la finale aura lieu dimanche, a été organisée par la télévision Fox Sports et les zones A et B de développement du football ouest-africain, sur la base d’un accord signé en décembre dernier à Dakar. 
 
"Ce partenariat doit aider à booster le football dans notre zone, qui réunit les meilleures sélections A et locales du continent, mais qui peine à voir ses clubs briller en compétitions interclubs", a dit le président de la zone ouest B, Kwesi Nyantakyi, également président de la Fédération ghanéenne de football.
 
 
 

SD/ESF