Thierno Seydi :
APS
AFRIQUE-MONDE-FOOTBALL

Thierno Seydi : "On est parti pour deux ans difficiles dans l’économie du football"

Dakar, 24 déc (APS) - Les acteurs du football français sont contraints à des efforts pour des solutions aux difficultés des clubs français en lien avec la crise économique suscitée par le COVID-19, qui a tellement impacté le ballon rond qu’il lui faudrait "au moins deux ans" pour qu’il puisse retrouver sa plénitude.

 
"A l’image des autres secteurs économiques, l’économie du football est en crise et il faudrait au moins deux ans pour retrouver sa plénitude", a déclaré Thierno Seydi, agent de joueurs sénégalais basé en France.
 
"Sans les droits télévisuels, des clubs français auront du mal à honorer les salaires de janvier", a indiqué M. Seydi, selon qui, tout le monde sera obligé de faire des efforts.
 
En France, les présidents de clubs vont être amenés à discuter avec l’UNFP, l’Union nationale des footballeurs professionnels, "parce que certains risquent une cessation de paiement", a commenté l’agent sénégalais, qui a géré la carrière de l’ancien capitaine des Eléphants, Didier Drogba.
 
Thierno Seydou s’occupe aussi des intérêts de plusieurs internationaux sénégalais, dont Ismaila Sarr (Watford, Angleterre), Krépin Diatta (Bruges, Belgique) et Habib Diallo (RC Strasbourg, France).
 
La crise financière née de la COVID-19 n’a toutefois pas impacté les seuls clubs français, selon Thierno Seydi dont le portefeuille compte des footballeurs français.
 
Il en veut pour preuve le fait que lors du marché estival des transferts, les grosses écuries qui animaient habituellement les marchés étaient restées absentes.
 
"Comment pouvez-vous imaginer que des clubs comme le Real Madrid, le FC Barcelone, Manchester United passent un mercato sans faire signer un footballeur", s’est-il interrogé, rappelant que même le Paris-Saint-Germain, adossé à un riche Etat pétrolier qu’est le Qatar, a dû faire de la gymnastique pour se renforcer.
 
"Actuellement, il va falloir faire le dos rond, et vous pouvez demander à l’UNFP, vous allez avoir une idée du niveau de la crise en voyant le grand nombre de chômeurs", a ajouté l’agent de joueurs.
 
Thierno Seydi avance qu’en raison de la Covid, "aucun club ne veut prendre des risques", d’autant qu’il n’y a plus de recettes de billetterie.
 
"Que ce soit en Angleterre, en Espagne ou en France, les gens vont attendre et ça aura un impact sur le football local", a-t-il dit.
 
"A part les deux jeunes footballeurs de Génération Foot, Pape Matar Sarr et Ousmane Ba qui ont signé au FC Metz dans le cadre du partenariat entre les deux structures, je cherche encore à trouver si des joueurs locaux ont signé dans des championnats",
a-t-il ajouté.

SD/BK/MD