SLFA : la seule femme présidente de Fédération se retire de la course
APS
AFRIQUE-FOOTBALL-INSTANCE

SLFA : la seule femme présidente de Fédération se retire de la course

Dakar, 2 juin (APS) - La Sierra Léonaise Isha Johansen, seule femme à diriger une fédération de football en Afrique, a décidé de retirer sa candidature à la présidence de la Fédération de football de son pays à trois jours de l’élection.
 
Dans un communiqué de presse de la Fédération sierra-léonaise de football (SLFA) publié mardi, l’intéressée "a confirmé les rumeurs de son départ de la course SLFA", rapportent des médias sierra léonais.
 
"Elle a déclaré qu’en tant que membre du conseil de la FIFA, elle n’aurait pas le temps de diriger la SLFA avec tous ses voyages internationaux et ses obligations envers la FIFA", indiquent les mêmes médias.
 
Selon ces médias, des rumeurs selon lesquelles Isha Johansen, l’actuelle présidente de l’association de football de Sierra Leone (SLFA) va démissionner ou retirer sa candidature à un second mandat, avaient circulé sur les réseaux sociaux au cours du week-end.
 
D’après ces réseaux sociaux, Isha Johansen, qui préside la SLFA depuis 2013, se serait retirée pour soutenir la candidature à la présidence de Thomas Brima.
 
Une démarche démentie par M. Brima qui précise que celle qui a été nommée au conseil de la FIFA en mars dernier, a déclaré qu’elle se retirait "pour le bien du pays".
 
Rodney Michael, candidat à la présidence de la SLFA, s’est félicité de cette décision en déclarant que le football sierra-léonais a besoin d’une nouvelle direction.
 
Une direction "qui respecterait les statuts, garantirait la constitutionnalité et la légalité, traiterait et respecterait de manière égale chaque personne associée au football et empêcherait la victimisation des adversaires perçus tout en garantissant les droits de tous d’exprimer librement leurs opinions sans craindre d’être persécutés", a dit le responsable cité dans un communiqué publié par son équipe de campagne.
 
Rodney Michael "a souhaité bonne chance (à Isha Johansen) dans son nouveau rôle de membre du conseil de la FIFA et a prié pour que le monde profite d’une manière ou d’une autre de sa contribution".
 
Si Mme Johansen était la seule présidente élue sur les 54 fédérations membres de la Confédération africaine de football (CAF), quatre femmes ont été à la tête de comités de normalisation.
 
Il s’agit de la Malienne Fatoumata Guindo (2018-2019), de la Namibienne Hilda Basson-Namundjebo (2019-2020), et de l’Ivoirienne Mariam Dao Gabala et de la Comorienne Kanizat Ibrahim (2019-2020), élue 5-ème vice-présidente de la CAF en mars dernier à Rabat (Maroc) lors de l’assemblée générale de la CAF.

SD/ASG/BK