Santy Ngom, l’histoire du Franco-sénégalais passé des amateurs au FC Nantes en 6 mois
APS
SENEGAL-FRANCE-FOOTBALL

Santy Ngom, l’histoire du Franco-sénégalais passé des amateurs au FC Nantes en 6 mois


Dakar, 20 déc (APS) – L’attaquant du FC Nantes (élite française), Santy Ngom vit un rêve éveillé chez les ’’Canaris" qu’il a rejoints il y a six mois en provenance de la Suze, un club français de division d’honneur.


Agé de 24 ans, l’attaquant titularisé le 10 décembre dernier lors du match ayant opposé Nantes à Nice (1-2), ne veut plus perdre du temps lui qui semble avoir gagné la confiance du technicien italien, Claudio Raniéri.


Parlant du Français d’origine sénégalaise, l’ancien entraîneur de Leicester City (Angleterre) parle d’un footballeur qui ne lâche rien.


"Il ne lâche jamais, il marque beaucoup dans les entraînements, il dribble bien et il a une bonne vision du jeu. Il lui reste à gravir la marche pour réussir en L 1", explique l’Italien interrogé sur son nouvel attaquant.


Retraçant le parcours de cet attaquant, le quotidien sportif français, l’Equipe dans son édition de dimanche dernier rappelle qu’il avait hissé La Suze en National 3 (5-ème division).


"C’est un garçon doué, je ne comprends pas pourquoi il n’a pas explosé avant", fait observe Joël Bruneau, le président de La Suze.


"Il marquait les yeux fermés. Je lui avais dit : tu vaux mieux que ça, il faut que tu bosses" se souvient le président du club amateur au sujet de l’attaquant sénégalais.


Venu au FC Nantes pour renforcer l’équipe réserve, Ngom a réussi à arpenter les escaliers pour finaliser convaincre un adjoint à Raniéri de l’appeler dans le groupe professionnel.


Et après deux entrées en jeu contre Toulouse (2-1, le 4 novembre) et à Saint-Étienne (1-1, le 3 décembre), l’attaquant de 24 ans, commence à tracer son sillon.


Cet attaquant d’origine sénégalaise avait fait ses classes "au Mans avec son ami Anthony Koura (Nancy, L 2), il est passé par le CFA 2 à Guingamp et le CFA au PSG, aussi, en 2014-2015".


Dans la réserve parisienne, il a côtoyé "(Zlatan) Ibrahimovic quand il était appelé dans les entraînements de Laurent Blanc".


"Il a connu une brève aventure au Levski Sofia (Bulgarie) avant La Suze, alors qu’il n’avait pas été retenu auparavant dans un test à Luçon (National). Et ça ne s’était pas fait non plus en Algérie avec la JS Kabylie, notamment", poursuit le quotidien spécialisé français.


Prolongé récemment jusqu’en 2021, Ngom ne veut rien s’interdire puisqu’il a "une aspiration à se dépasser et à accrocher le niveau Ligue 1 qui pourrait, pourquoi pas, si ça marche, l’emmener à la Coupe du monde en Russie avec le Sénégal", écrit l’Equipe.


Santy Ngom n’a jamais joué pour le Sénégal, son pays d’origine qualifié pour la deuxième fois de son histoire au Mondial (Russie, 14 juin au 15 juillet 2018).


Les Lions joueront le premier tour respectivement contre la Pologne, le Japon et la Colombie.


SD/PON