Robert Moreno sur le Rocher, une nouvelle aube pour Keita Baldé
APS
SENEGAL-FRANCE-FOOTBALL

Robert Moreno sur le Rocher, une nouvelle aube pour Keita Baldé

Dakar, 31 déc (APS) - L’attaquant sénégalais de l’AS Monaco Keita Baldé, titularisé seulement à quatre reprises à l’issue de la manche aller de la nouvelle saison, doit certainement voir d’un bon œil l’arrivée sur le Rocher de l’ancien sélectionneur de l’Espagne, Robert Moreno, avec lequel il partage la même culture du football en plus de la langue.

En dépit de ses quatre buts cette saison, l’attaquant sénégalais était le deuxième choix de Leonardo Jardim qui lui préférait l’Algérien Islam Slimani, qui avait réussi à former un bon duo avec l’attaquant français Wissam Ben Yedder sur le front de l’attaque monégasque. 
 
Avec le nouvel entraîneur de l’AS Monaco, l’attaquant sénégalais est assuré de pouvoir parler au moins la même langue que le nouveau staff technique, à savoir l’espagnol. 
 
Le quotidien sportif français l’Equipe informe dans son numéro de mardi qu’ils seront "cinq Espagnols à venir avec Moreno", qui s’est déjà mis à l’apprentissage du français et devrait pouvoir s’appuyer sur des joueurs parlant couramment la langue de Cervantès comme Keïta Baldé. 
 
S’y ajoute que l’ancien pensionnaire de La Masia, le centre de formation du FC Barcelone, aura en face de lui un technicien adepte du style de jeu barcelonais, base de la formation de l’attaquant sénégalais.
 
"Je sais que (la Ligue 1) est un Championnat où la force, la vitesse et les phases de transition sont très importantes et où le vainqueur de ces dernières années (le Paris SG) l’a été avec un style qui est le contrôle du jeu. C’est un style semblable à celui que je veux", a indiqué le nouvel entraîneur de l’AS Monaco. 
 
Avec Moreno, adjoint pendant plusieurs années de Luis Enrique avec lequel il a remporté la Ligue des champions sur le banc du FC Barcelone en 2015, Keita Baldé a des armes pour renverser la tendance en sa faveur. Ou du moins amener le nouvel entraîneur à se poser des questions sur ses choix futurs en attaque, secteur dans lequel l’international sénégalais savait qu’il avait un retard à combler sur les autres, du temps de Léonardo Jardim. 
 
C’était tellement vrai que le footballeur de 24 ans, qui a aussi perdu sa place de titulaire en équipe nationale, avait envisagé un retour dans le Calcio, où l’Inter Milan qui ne l’avait pas gardé à l’issue de son premier prêt (2018-2019), était revenu aux nouvelles. 
 
En ce début d’année 2020, Keita Baldé peut faire ses vœux même si tout se décidera sur les terrains d’entraînement, si le nouveau staff devait être amené à porter son choix sur lui. 
 
SD/BK