Refus de libérer des joueurs : le gouvernement français accorde des dérogations sous conditions (média)
APS
AFRIQUE-FRANCE-FOOTBALL

Refus de libérer des joueurs : le gouvernement français accorde des dérogations sous conditions (média)

Dakar, 20 mars (APS) – Le gouvernement français a accepté d’accorder des dérogations, ’’à certaines conditions’’, aux joueurs étrangers souhaitant rejoindre leurs sélections pendant la trêve internationale de la fin du mois de mars, a indiqué, samedi, le média français RMC.
 
’’Les joueurs concernés sont tenus d’emprunter des jets privés au retour et de procéder à des tests PCR chaque jour pendant les sept jours qui suivent leur retour en France dans le but d’éviter une septaine’’, informe RMC sur son site.
 
Si une sélection peut affréter un vol privé à l’aller et au retour, la mesure de septaine ne serait pas appliquée à ses joueurs, ajoute la même source.
 
La Ligue de football professionnel (LFP) avait envoyé un mail à tous les clubs ce matin dans le but de préciser le cadre, selon RMC.
 
La LFP qui regroupe les clubs professionnels en France avait publié un communiqué jeudi pour dire leur refus de laisser partir les internationaux évoluant dans les championnats français dans des pays hors UE/EEE.
 
Avec ce règlement, Aliou Cissé, le sélectionneur sénégalais qui avait publié une liste de 26 joueurs devait faire sans 12 joueurs évoluant en France.
 
Le protocole devait être appliqué en sélection, rappelle RMC précisant que si la mesure de refus de libération des joueurs ne concerne pas les internationaux français A et aussi un international comme Memphis Depay (Pays Bas, Lyon), plusieurs de ses coéquipiers lyonnais ne pourraient faire le déplacement.
 
Parmi ces footballeurs, l’on peut citer aussi l’international turc Cenk Ozkaçar, le Camerounais Toko-Ekambi et surtout les Ivoiriens Maxwell Cornet et Sinaly Diomandé, les Algériens Islam Slimani et Djamel Benlamri (Algérie) et Tino Kadewere (Zimbabwe) 
 
Cette mesure a été dénoncée par les entraineurs Rudi Garcia (Lyon), Bruno Génésio (Rennes) et Christophe Galtier (Lille) qui compte des internationaux turcs et autres impactés par la mesure.
 
Les deux techniciens avaient demandé un report de la journée de championnat programmée début avril pour régler le problème.
 
SD/OID