Fédération ivoirienne de football : Drogba mérite d’être soutenu, selon Kaba Diawara
APS
COTEDIVOIRE-FOOTBALL

Fédération ivoirienne de football : Drogba mérite d’être soutenu, selon Kaba Diawara


Dakar, 17 juin (APS) – Didier Drogba, candidat à la présidence de la Fédération ivoirienne de football (FIF), mérite d’être ‘’aidé, soutenu et encouragé’’, estime l’ancien attaquant guinéen Kaba Diawara.

‘’Je pense qu’il doit être aidé, soutenu et encouragé, d’autant plus qu’il commence à faire des émules, car Samuel Eto’o serait dans les mêmes dispositions du côté du Cameroun’’, a dit Diawara dans un entretien avec des supporters sénégalais de l’Olympique de Marseille, son ancien club.

Lors de la discussion, sur les réseaux sociaux, l’ancien attaquant du Syli national de la Guinée a souligné que Drogba, ancien capitaine des Eléphants de Côte d’Ivoire, et Samuel Eto’o, ‘’sont de grandes personnalités du football africain, dont ils ont fait la promotion partout dans le monde’’.
 
Didier Drogba affronte deux autres personnalités du football ivoirien, candidats à l’élection du président de la FIF reportée au 5 septembre.
 
Pour que sa candidature soit valable, Drogba doit obtenir les parrainages des clubs de la Ligue 1 et de la Ligue 2, de la D3 et des groupements associés à l’instance dirigeante du football ivoirien.
 
‘’Bien sûr, on sait qu’il vient pour aider [la FIF], car de l’argent, il en a assez gagné. Il y a aussi l’envie de vouloir aider à développer le football de son pays et à lui rendre ce qu’il lui a donné’’, a commenté Diawara.
 
‘’Le football appartient aux footballeurs. Mais le plus souvent, ce ne sont pas les footballeurs qui sont aux commandes’’, a-t-il souligné, ajoutant : ‘’Je pense que ce que fait Drogba est une bonne chose. En raison de son statut et de ce qu’il a eu à faire, c’est normal qu’il veuille briguer le poste de président de la Fédération ivoirienne de football, et on doit l’encourager.’’
 
Kaba Diawara estime que Drogba ‘’ne se fera pas des amis’’ sur le chemin de la présidence de la FIF, d’autant plus que ‘’certains de ses anciens coéquipiers ne sont pas avec lui’’.
 
Drogba doit, comme l’a fait George Weah, éviter de se décourager à cause de la non-adhésion de ses anciens coéquipiers à sa candidature, a-t-il dit, rappelant que l’ancien capitaine de l’équipe nationale du Liberia a échoué dans ses premières tentatives d’accéder à un poste à responsabilités, avant d’être élu président de son pays.
 
Kaba Diawara estime que l’ancien capitaine des Eléphants a tellement travaillé pour la Côte d’Ivoire que sa candidature à la présidence de la FIF est la ‘’suite logique’’ de cet engagement.

SD/ESF/ASG