Présidence de la FIF : Drogba n’aura pas le soutien des anciens footballeurs
APS
AFRIQUE-FOOTBALL-INSTANCE

Présidence de la FIF : Drogba n’aura pas le soutien des anciens footballeurs


Dakar, 27 avr (APS) – L’ancien capitaine des Eléphants de Côte d’Ivoire, Didier Drogba, candidat à la présidence de la Fédération ivoirienne de football (FIF), n’aura pas le soutien de ses pairs qui ont préféré donner leurs voix à un de ses adversaires, Sory Diabaté, a appris l’APS.


’’C’est une question de groupement d’intérêt, il y a des approches des trois candidats, nous avons décidé en toute démocratie, la majorité s’est dégagée pour Sory Diabaté’’, a annoncé ce dimanche, l’ancien attaquant ivoirien, Abdoulaye Traoré Ben Badi,



’’Onze des 14 membres du bureau ont voté pour Sory Diébaté, c’est l’union qui a donné sa voix à un candidat et non à une personne’’, a déclaré l’ancien attaquant ivoirien invité d’un panel de journalistes sportifs.



Trois candidats ont été déclarés à la course à la présidence de la FIF : Sory Diabaté, vice-président de l’instance, Idriss Diallo, ancien vice-président de la même structure et l’ancien capitaine des Eléphants, Drogba.



Parlant de Sory Diabaté, le candidat des anciens internationaux, Ben Badji reconnait que c’est ce dernier qui l’a coopté pour travailler à la direction technique de la Fédération ivoirienne de football.



’’C’est une manière de mettre mes capacités à la disposition du football ivoirien’’, a-t-il dit rappelant que l’autre candidat, Idriss Diallo a été le parrain de son mariage.



’’Il y a quelqu’un dont je me sens proche, c’est bien Idriss Diallo qui m’a fait signer un contrat à l’ASEC d’Abidjan’’, a-t-il rappelé souhaitant que l’élection à la présidence de la FIF se passe dans les meilleures conditions.



SD/OID