Présidence CAF : La COSAFA réitère son soutien au président de la Fédération malgache
APS
AFRIQUE-FOOTBALL-INSTANCE

Présidence CAF : La COSAFA réitère son soutien au président de la Fédération malgache


Lusaka (Zambie), 9 mars (APS) – La COSAFA (la zone de développement du football en Afrique australe) a réitéré son soutien au président de la Fédération malgache de football, Ahmed Ahmad, candidat à la succession d’Issa Hayatou à la présidence de la CAF.



Dans un communiqué signé par le président de la COSAFA, le
Zimbabwéen Philip Chiyangwa, et publié sur le site de la Fédération sud-africaine de football (SAFA), l’instance dirigeante du football en Afrique australe a confirmé son soutien au candidat Ahmad pour la présidence de la CAF.

Il a aussi réitéré son soutien au Namibien, Franc Mbidi, et au Sud-africain, Danny Jordaan, candidats à un poste au Comité exécutif de la CAF.


Selon le site "insidewolrdfootball’’, très au fait de l’actualité
dans les instances dirigeantes internationales, trois sur les 14 membres de la COSAFA, à savoir les Comores, les Seychelles et la Zambie, passeraient outre cette consigne et devraient voter pour le président sortant de la CAF.


Au niveau des soutiens, ce même site spécialisé informe que les zones ouest-africaines et de l’Afrique de l’Est sont en faveur du candidat Hayatou.


Toutefois, le président de la Fédération kényane de football a déclaré n’avoir pas encore pris position dans cette élection qui aura lieu le 16 mars, lors de l’assemblée générale de la CAF.


Le président de la Fédération zimbabwéenne de football,
qui avait organisé en février une rencontre entre le président de la FIFA et les associations membres de sa structure, est accusé, par son adversaire, d’avoir usé un procédé contraire au Code éthique pour parvenir à ses fins.


Ce denier a saisi à les instances internationales à
ce sujet.


Au niveau de la COSAFA, le président Chiyangwa doit faire
face au retrait de Danny Jordaan de la course à l’élection au Conseil de la FIFA.


En plus de sa candidature au Comité exécutif de la CAF, le
président de la SAFA, Jordaan, était candidat à un poste électif pour représenter l’Afrique au Conseil de la FIFA.


L’AG de la CAF, prévue jeudi 16 mars, à Addis-Abeba, servira en
plus de l’élection du président de l’instance, à pourvoir aussi les membres du Comité exécutif de la CAF et les représentants du continent au Conseil de la FIFA.


SD/ASG