Présidence CAF : la candidature de Me Augustin Senghor acceptée
APS
AFRIQUE-FOOTBALL-INSTANCE

Présidence CAF : la candidature de Me Augustin Senghor acceptée

Dakar, 7 jan (APS) - Les candidatures d’Augustin Senghor et de Jacques Anouma à la présidence de la Confédération africaine de football (CAF) ont été entérinées par la commission gouvernance de l’instance continentale réunie mardi et mercredi.

A l’issue de ses travaux, ladite commission a conclu que les candidats "Augustin Emmanuel Senghor, avocat 55 ans et Jacques Bernard Anouma, 65 ans sont autorisés à figurer sur la liste des candidats éligibles à la présidence de la CAF", rapporte le site officiel de l’instance continentale.

Il ajoute que les candidatures du président de la Fédération mauritanienne de football, Ahmed Yahya et du dirigeant des Mamelodi Sundowns, Patrice Motsepe, nécessitent "des vérifications complémentaires".

"Leurs candidatures ont été jugées recevables. Cependant, la Commission a estimé que des vérifications complémentaires sont nécessaires avant une décision finale", indique le communiqué publié sur le site de la CAF.

"A cet effet, une audition de ces candidats sera organisée au Caire le 28 janvier", ajoute la même source, selon laquelle le président sortant, Ahmad Ahmad, est en revanche déclaré inéligible.
 
Le 23 novembre dernier, Ahmad avait été est suspendu de toute activité relative au football par la Commission d’éthique de la FIFA, pour une durée de 5 ans.

La chambre de jugement de la Commission d’éthique la FIFA avait jugé Ahmad Ahmad "coupable d’avoir enfreint’’ plusieurs articles du code d’éthique de l’instance mondiale, dont l’article 15 (Devoir de loyauté).
 
Il est accusé d’avoir également enfreint les articles 20 (Acceptation et distribution de cadeaux ou autres avantages) et 25 (Abus de pouvoir) de l’édition 2020 du Code d’éthique de la Fifa, ainsi que l’article 28 (Détournement de fonds) de son édition 2018.
 
SD/BK