Plaidoyer pour la reconnaissance d’un record établi par un footballeur zambien en 1972
APS
SENEGAL-AFRIQUE-FOOTBALL

Plaidoyer pour la reconnaissance d’un record établi par un footballeur zambien en 1972

Dakar, 30 déc (APS) - Des légendes du football mondial, dont le Nigérian Segun Odegbami, champion d’Afrique en 1980, ont appelé les instances dirigeantes du football mondial à reconnaître le record de buts établi en 1972 par le Zambien Godfrey Chitalu.
 
L’attaquant des Chipolopolos a marqué 107 buts durant cette année-là, 116 buts si l’on y ajoute les neuf qu’il a marqués lors d’un match de Coupe d’Afrique des clubs champions, entre son club, les Kabwe Warriors, et Majantja du Lesotho, précise le site internet du quotidien sud-africain Times.
 
‘’Chitalu a établi deux records du monde en 1972’’, 107 buts pour la saison, 116 pour l’année civile, rappelle la même publication.
 
‘’Les 107 de Chitalu ont été établis en seulement 309 jours’’, précise Times, faisant remarquer que c’est plus que le total des buts de l’Allemand Gerd Müller (85 buts) pour une année civile, plus que les 91 de l’Argentin Lionel Messi en 2012 aussi.
 
Chitalu est décédé dans un accident d’avion au large du Gabon en avril 1993, lorsque les Chipolopolos se rendaient au Sénégal pour un match éliminatoire de la Coupe du monde 1994. Agé de 45 ans lors de ce drame, il était le sélectionneur de son pays.
 
Dans un entretien avec Times, Odegbami a exhorté la Confédération africaine de football à ‘’reconnaître à titre posthume les exploits de Chitalu’’.
 
Lorsqu’il battait le record de buts marqués en saison et en année civile, le Prix du joueur africain de l’année était décerné par le magazine France Football.
 
‘’France Football a fait un travail de piètre qualité à l’époque parce que le continent n’était pas bien connecté par les médias comme c’est le cas aujourd’hui’’, a déploré Odegbami.
 
‘’Les déplacements étaient difficiles, et le suivi des matchs était extrêmement limité’’, a rappelé l’ancien footballeur nigérian, cette fois-ci à la décharge de France Football.
 
Mais ‘’la CAF peut encore faire quelque chose contre l’injustice faite à Chitalu et à la Zambie en le reconnaissant et en le décorant à titre posthume, avec une sorte de récompense de son statut légendaire, et reconnaissant aussi ses records de buts’’, a-t-il plaidé.
 
‘’Il n’est pas trop tard pour la CAF de faire ce qu’il faut. Chitalu était une véritable légende du football zambien et africain’’, a insisté l’ancien joueur des Super Eagles.
 
Son plaidoyer est soutenu par Denton Lebohang Nketo dit Black Cat, ancien gardien de Majantja.
 
‘’C’est une injustice’’, clame Nketo, appelant les instances sportives à réparer cette injustice.
 
Howard Gayle, le premier footballeur noir à porter le maillot de Liverpool, appelle aussi à la reconnaissance du mérite de Chitalu. ‘’Le roi des buts de la Zambie mérite d’être honoré en Afrique’’, a insisté Gayle, qui jouait avec les Reds dans les années 1970 et 1980.
 
‘’Il est temps pour la communauté du football d’honorer et de reconnaître ce qui est une réalisation exceptionnelle, afin que son nom et son pays puissent enfin être ajoutés au temple de la renommée de la grandeur du football’’, a argué Gayle, cité par Times.

SD/ESF/MD