Pape Souaré dispose d’une petite longueur d’avance sur Saliou Ciss (proches)
APS
SENEGAL-FOOTBALL-SELECTION-CONCURRENCE

Pape Souaré dispose d’une petite longueur d’avance sur Saliou Ciss (proches)

Dakar, 6 sept (APS) - L’international sénégalais de Crystal Palace (Angleterre), Pape Ndiaye Souaré, dispose d’une "petite longueur d’avance" sur Saliou Ciss (Valenciennes, France) pour la place de titulaire au poste d’arrière gauche, estiment le président et l’entraîneur de l’académie Diambars, d’où sont sortis ces deux joueurs.
 
"Je crois que c’est une très bonne chose d’avoir deux jeunes avec autant de qualités au même poste, c’est la sélection qui sera gâtée", a expliqué Boubacar Gadiaga, l’entraîneur de l’équipe fanion de l’académie installée à Mbour.
 
Il ajoute que le joueur de Crystal Palace "part avec une certaine longueur d’avance". "Mais la performance sortie par Saliou Ciss ce samedi (contre la Namibie) va booster Pape (Souaré) qui a tendance à être dans un certain confort", a analysé le technicien.
 
"J’ai l’impression qu’il joue avec le frein à main en sélection, mais je suis certain qu’avec cette concurrence, il va se remettre en question", a expliqué le technicien, qui a couvé les deux joueurs à l’académie Diambars.
 
Le président de l’académie Saer Seck, interrogé à part, abonde dans le même sens que son entraîneur. "A mon avis, Pape Ndiaye Souaré va avec une certaine avance, mais il est clair qu’il sait que la concurrence est de grande qualité et en définitive, ce sera bénéfique pour la sélection nationale et pour les deux footballeurs", a-t-il dit.
 
"Ils savent que ce que c’est la concurrence depuis l’académie, et rappelez-vous que lors des JO de Londres, Souaré a joué en milieu excentré, tandis que Ciss a été titularisé au poste d’arrière gauche", a rappelé le président des Diambars.
 
"A l’académie, il n’y a jamais eu de concurrence entre les deux joueurs", s’est souvenu Saer Seck, précisant que Pape Ndiaye Souaré avait une année d’avance sur Saliou Ciss.
 
S’y ajoute que Pape Ndiaye Souaré "jouait en défense centrale alors que Saliou Ciss jouait arrière gauche", a noté M. Seck, selon qui Pape Ndiaye Souaré, toutefois, peut être aussi offensif que Saliou Ciss.
 
"Il est vrai qu’il (Ciss) a beaucoup apporté sur le flanc offensif contre la Namibie, mais ce n’est pas une nouveauté pour un ancien de Diambars. Ils ont été formés pour apporter un surnombre sur le plan offensif", a-t-il relevé.
 
La concurrence entre les deux anciens de Diambars "va tirer les deux footballeurs vers le haut et l’équipe nationale va en tirer un gros bénéfice pour les prochaines échéances", a indiqué le président du centre de formation basé à Saly Portudal, sur la Petite-Côte sénégalaise.
 
Le Valenciennois Saliou Ciss, titularisé au poste d’arrière gauche souvent occupé par Pape Ndiaye Souaré, a été l’une des bonnes notes des Lions, samedi, contre les Brave Warriors de la Namibie. 
 
Cette rencontre comptait pour la dernière journée des éliminatoires de l’édition 2017 de la Coupe d’Afrique des nations (CAN)
 
Présent sur le plan défensif, Ciss a souvent été sollicité par ses attaquants. De cette manière, il a été à l’origine du penalty transformé par Famara Diédhiou pour le 2-0, suite à un rush dans la défense namibienne.
 
SD/BK