Olivier Perrin fait son retour à Génération Foot
APS
SENEGAL-FRANCE-FOOTBALL

Olivier Perrin fait son retour à Génération Foot

Dakar, 24 mai (APS) – Olivier Perrin, l’ancien Manager général de l’académie Génération Foot, qui était reparti en France pour une mission de trois ans, a signé son retour après la prolongation de 10 ans de la convention liant l’académie sénégalaise au FC Metz (France), annonce un communiqué reçu à l’APS.
 
‘’Suite à la signature de la nouvelle convention entre l’Académie Génération Foot et le Fc Metz en décembre dernier 2020, les présidents Mady Touré et Bernard Serin ont décidé, ses missions à Metz étant remplies, du retour d’Olivier Perrin comme manager de l’Académie Génération Foot à compter du 1 juillet 2021 à temps plein’’, indique le communiqué.
 
Olivier Perrin avait quitté partiellement l’Académie Génération Foot en juillet 2018 avec pour mission de redresser et réorganiser la formation au Fc Metz à la demande des présidents messins, poursuit le communiqué.
 
Après trois saisons et deux montées consécutives de l’équipe réserve du FC Metz, la signature de plusieurs jeunes dans le groupe professionnel messin, les objectifs sont maintenant atteints, assure le document. Il souligne qu’en ‘’parallèle, il a poursuivi le travail avec l’Académie Génération FOOT à distance et par de courts séjours à Déni Birame Ndao’’.
 
 ‘’Fort de son expérience durant son passage de 2013 à 2018 et de sa passion, de son amour connu pour le Sénégal’’, Olivier Perrin ‘’sera chargé d’accompagner et de diriger l’évolution de l’Académie Génération Foot sportivement et structurellement’’.
 
Le communiqué indique qu’il aura une double mission en ce sens qu’il jouera également le ‘’rôle de superviseur des joueurs à haut potentiel au sein des trois composantes de la formation messine : le FC Metz, Génération Foot et le RFC Seraing’’. 
 
‘’Pour cela, Olivier Perrin mettra à profit ses vingt années de travail auprès des jeunes pensionnaires du centre de formation, qui a permis l’éclosion de certains talents, tels que Sadio Mané, Kalidou Koulibaly ou encore Pape Matar Sarr’’, souligne le texte.

SD/ASG