Mondial U17 : L’Afrique en quête de rebond au Brésil
APS
MONDE-FOOTBALL-PERSPECTIVES

Mondial U17 : L’Afrique en quête de rebond au Brésil

Dakar, 25 oct (APS) – L’Afrique, forte de sept titres sur les 17 phases finales de coupe du monde U17 déjà jouées, va tenter, lors de l’édition 2019 (26 octobre au 17 novembre) de cette compétition au Brésil, d’imposer sa suprématie avec ses quatre représentants. 
 
Sur les 17 compétitions déjà jouées, le Ghana en a remporté deux et le Nigeria cinq, avec un dernier sacre datant de 2015. D’ailleurs, lors de cette coupe du monde jouée au Chili, l’Afrique avait particulièrement brillé avec une finale 100 pour cent continental avec le sacre nigérian aux dépens du Mali. 
 
En l’absence du Ghana, le Nigeria restera donc la tête de gondole du quatuor de sélections africaines, qui compte deux novices, le Sénégal et l’Angola, qui vont découvrir cette compétition. Le Cameroun, champion d’Afrique U17 en titre, qui n’a pas encore gagné de titre mondial, a déjà pris part à une CAN U17, en 2003. 
 
Arrivée 2-ème derrière le Cameroun, l’équipe d’Angola avait fait forte impression en Tanzanie, en avril dernier, alors que le Sénégal n’a dû sa qualification qu’à la disqualification de la Guinée pour fraude sur l’âge. 
 
Les Lionceaux qui ont pourtant fait sensation lors de la phase de qualification à la CAN et pendant des tournois, ont l’occasion de faire parler d’eux pendant ce Brésil 2019. Pour cette première, ils pourront compter sur Malick Daff, demi-finaliste de la coupe du monde U20 en 2015, en Nouvelle-Zélande. Daf était alors l’adjoint de Joseph Koto. 

SD/ASG