Mbaye Niang, la traversée du désert se poursuit
APS
SENEGAL-FRANCE-FOOTBALL

Mbaye Niang, la traversée du désert se poursuit

Dakar, 30 juin (APS) – L’attaquant sénégalais Mbaye Niang, de retour d’un prêt de six mois à Al Ahli de Jeddah (Arabie Saoudite), doit retrouver un nouveau point de chute, son club, le Stade Rennais, ne comptant pas sur lui pour la saison 2021-2022, selon des informations parues dans des médias.
 
Une période qui s’annonce difficile pour l’attaquant sénégalais fortement courtisé à la fin de la saison 2019-2020, mais qui n’a jamais réussi à atteindre son objectif de porter le maillot de Marseille.
 
A la fin de la saison 2019-2020, en pleine pandémie du coronavirus, l’attaquant sénégalais qui n’est pas réapparu chez les Lions depuis les matchs de novembre 2019, avait fait une cour assidue à l’OM.
 
Mais ni l’entraîneur de l’époque, le Portugais André Villa-Boas, ni les dirigeants olympiens n’avaient fait les efforts financiers nécessaires pour rapatrier l’attaquant sénégalais.
 
Au grand dam de Mbaye Niang qui, par ses déclarations, a créé une ligne d’incompréhension avec ses coéquipiers et les dirigeants rennais.
 
Et les récentes sorties médiatiques du directeur sportif de Rennes, Florian Maurice et du coach Bruno Génésio, ne laissent aucun doute sur le fait que l’avenir de l’international sénégalais, qui n’est plus revenu en sélection depuis novembre 2019, doit se conjuguer loin du Stade Rennais.
 
A 26 ans, Niang qui avait réussi à revenir au-devant de la scène après des saisons difficiles en Italie où son premier point de chute était le Milan AC, un des gros bras du football mondial, sort d’un prêt manqué en Arabie Saoudite.
 
Alors qu’on attendait qu’il casse tout sur son passage dans ce championnat considéré comme exotique, l’ancien attaquant du SM Caen (France), présenté à ses débuts comme un des futurs talents du football mondial, n’a pas réussi à beaucoup jouer.
 
En position difficile en club, Mbaye Niang ne peut même plus
compter sur un retour en équipe nationale où il semble s’être brouillé avec le sélectionneur national Aliou Cissé après une absence lors d’un match amical (1-1) contre le Brésil à Singapore, en octobre 2019.
 
En signant avec de nouveaux agents, l’attaquant sénégalais annoncé dans plusieurs clubs, dont Lille dirigé depuis par l’ancien directeur sportif de Rennes, Olivier Létang, celui-là qui l’a fait venir du Torino, compte rebondir très vite.
 
Cela passe par une préparation estivale normale dans une équipe qui a envie de l’intégrer dans son projet, ce qui est loin d’être le cas à Rennes qui a changé d’establishment sportif et administratif depuis son départ.
 
Comme en août 2018 quand il a été prêté par le Torino au Stade Rennais où il a réussi un rebond presque parfait, devenant le meilleur buteur de la formation de Ligue 1 française avec 14 buts en 44 matchs toutes compétitions confondues.
 
Avec de telles statistiques, Niang était devenu la force numéro 1 de l’attaque rennaise jusqu’à la brouille qui a fini de créer des nuages dans ses relations avec les dirigeants qui l’ont finalement mis en prêt en janvier 2021 en Arabie Saoudite.

SD/ASG/MD