Malang Diédhiou, Djibril Camara et Malick Samba célébrés par leurs pairs
APS
SENEGAL-MONDE-FOOTBALL-ARBITRAGE

Malang Diédhiou, Djibril Camara et Malick Samba célébrés par leurs pairs

Dakar, 30 mars (APS) – Le trio d’arbitres sénégalais, Malang Diédhiou et les assistants Djibril Camara et Malick Samba ont été célébrés par les leurs ce vendredi au cours d’un séminaire organisé au profit des instructeurs techniques et physiques par l’Association nationale des arbitres de football (ANAFS) dans les locaux de l’institut Diambars.

"C’est juste une coïncidence parce que ce séminaire était prévu de longue date", a indiqué Francky Guèye, le président de la CCA (Commission centrale des arbitres), estimant que c’est grâce à ces rencontres que l’arbitrage sénégalais réussit de tels résultats.

"Aujourd’hui, nous sommes comblés avec la qualification de notre trio à la Coupe du monde 2018, une première en Afrique", a indiqué l’ancien arbitre international.

"C’est la sanction du bon travail fait à la base", a-t-il dit révélant avoir vécu un grand stress avant la publication des noms des arbitres devant officier durant la Coupe du monde (14 juin au 15 juillet).

"Je ne peux pas dire que j’étais inquiet mais je dois reconnaître que c’était stressant parce que les garçons avaient bien travaillé", a-t-il dit, saluant la vision du président de l’ANAFS, Badara Mamaya Sène, en mettant en avant des trios d’arbitres lors des préparations.

"Nous avons senti la nécessité de lancer un trio d’arbitres sénégalais et le résultat d’hier a validé ce choix", s’est réjoui le président Sène en première ligne, présent au séminaire qui sera bouclé, ce samedi.

"Le choix est dicté par la compétence de ces jeunes qui ont prouvé leur niveau sur les terrains en Afrique et dans le monde", s’est enthousiasmé l’ancien arbitre international.

"Cette désignation est très importante pour l’arbitrage sénégalais", a-t-il dit, rappelant que même le numéro 1 africain, le Gambien Papa Bakary Gassama n’est pas assisté par des arbitres venant du même pays que lui.

Ses assistants viennent d’autres pays , a ajouté l’ancien arbitre international.

Tout en saluant les efforts immenses du trio, il a rappelé le rôle important joué par leur instructeur physique, Mademba Mbacké qui "a aidé à l’émergence internationale" de Malang Diédhiou et de ses deux assistants, Djibril Camara et Malick Samba.

"En fait, c’est une continuité, les deux assistants travaillaient déjà avec Diatta (Badara) et c’est quand ce dernier a décroché que nous avons mis en avant Diédhiou (Malang), déjà arbitre d’élite", a rappelé le préparateur, par ailleurs enseignant d’éducation physique et sportive (EPS).

"Avec cette qualification, c’est une consécration pour l’arbitrage sénégalais et des efforts que tout un chacun a été obligé de faire pour qu’ils puissent arriver à ce niveau", a-t-il par ailleurs ajouté.

Une centaine d’instructeurs physiques et techniques sont en séminaire de deux jours dans les locaux de Diambars. Etaient présents à cette rencontre, Malang Diédhiou, Djibril Camara et El Hadj Malick Samba retenus pour officier durant la Coupe du monde 2018 (14 juin au 15 juillet).

SD/OID/ASB