Locotte déplore le manque d’intérêt des autorités pour le football dans les années 70-80
APS
SENEGAL-FOOTBALL-SELECTION

Locotte déplore le manque d’intérêt des autorités pour le football dans les années 70-80

Dakar, 24 avr (APS) - L’ancien attaquant des Lions, Boubacar Sarr Locotte, a déploré le manque d’intérêt des autorités gouvernementales vis-à-vis des internationaux sénégalais des années 70-80, estimant que la traversée du désert du football national découlerait de cette situation.
 
"Il y a beaucoup de facteurs qui expliquent la traversée du désert du football national, sans coupe d’Afrique des nations de 1968 à 1986", a souligné l’ancien attaquant du PSG et de l’OM, évoquant le manque d’intérêt des autorités au sujet du football. 
 
"Ce n’était vraiment pas leur priorité et cela faisait que les joueurs une fois en France préféraient se concentrer sur leur réussite", a indiqué Sarr, rappelant qu’en sélection, les joueurs mettaient la main à la poche pour payer l’essence du bus devant les transporter. 
 
Selon lui, au moment où le Sénégal prenait le football par-dessus la jambe, les autres pays de l’Afrique centrale, du Maghreb et de l’Afrique anglophone mettaient le paquet. 
 
"Leurs autorités avaient compris l’intérêt d’investir dans le football qui était un moyen de promotion politique et diplomatique à l’époque, de faire connaître leur pays", a estimé l’ancien attaquant des Lions. 
 
"Quand on jouait contre des équipes comme l’Egypte, le Nigeria, le Ghana, le Cameroun, le Zaïre actuelle RD Congo), on voyait la différence", a-t-il cité en exemple. 
 
En 1986, le Sénégal avec de joueurs de très haut niveau ayant une grande expérience de la compétition, est passé à côté de son sujet à la CAN en raison de cette méconnaissance du football africain et des enjeux, a-t-il poursuivi. 
 
"Après notre première victoire, personne n’a réussi à canaliser les joueurs, tout le monde était euphorique, ça partait dans tous les sens, l’hôtel était ouvert aux quatre vents alors qu’il devait y avoir des dirigeants appelant les joueurs à se concentrer davantage", a rappelé Locotte. 
 
"La CAN et le prestige qui allait avec n’avait pas une grande signification pour ma génération qui pensait plutôt à faire son trou au pays pour rejoindre la France afin d’y réussir sa vie d’homme", a détaillé l’ancien attaquant qui, après Toulon, a joué à l’OM et au PSG. 
 
"Nous avons un excellent groupe très motivé, nous partons de très loin", a fait savoir Boubacar Sarr Locotte qui a évolué au Dial Diop SC de Dakar avant d’émigrer en 1973 à Toulon SC en D2 française à l’époque,
 
Reconverti en technicien à la fin de sa carrière dans les années 80, il a été l’adjoint de Claude Le Roy avant de faire un duo sur le banc du Sénégal lors de la CAN 1994 en Tunisie. 
 
En France, Locotte a été pendant plusieurs années sur le banc du PSG, club avec lequel il avait remporté la coupe de France en 1982 en tant que joueur.


SD/ASB/OID