Les techniciens expérimentés invités à rejoindre la base pour la formation de jeunes footballeurs
APS
SENEGAL-FOOTBALL-FORMATION

Les techniciens expérimentés invités à rejoindre la base pour la formation de jeunes footballeurs

Mbour, 9 jan (APS) - Les techniciens expérimentés doivent venir contribuer à la "bonne formation" des jeunes footballeurs qui ont besoin d’un "très bon encadrement" a soutenu, mardi à Mbour, le deuxième vice-président de la Coordination nationale des écoles de football du Sénégal (CONEFS), Mafall Wade.
 
 
 
"Il y a de très bons techniciens au Sénégal, mais qui malheureusement n’osent pas aller travailler à la base ou dans les clubs amateurs. Ils collectionnent des diplômes pour pouvoir rejoindre l’élite, dans le seul but de se faire de l’argent ou d’avoir de la visibilité", s’est-il indigné dans un entretien avec l’Agence de presse sénégalaise (APS). 
 
A l’en croire, "dans les grands pays de football, les entraîneurs les plus diplômés sont à la base pour éduquer et former les jeunes pour un lendemain meilleur de leur football. Ce à quoi la CONFES travaille".

Mafall Wade est également entraîneur de la sélection régionale des moins de vingt ans de Thiès et président de l’Olympique football club de Mbour qui évolue au niveau régional,  
 
"Pour ce qui est des écoles de football, la direction technique nationale, en collaboration avec la CONEFS, travaille depuis quelques mois sur le dossier de leur reconnaissance juridique par la Fédération sénégalaise de football (FSF), pour l’obtention de récépissé pour toutes les écoles de football", a dit cet entraîneur de 2éme degré, membre de la direction technique régionale de Thiès.
 
 
La CONFES travaille aussi sur le statut des éducateurs responsables d’écoles de football dans le but de les orienter dans la formation devant leur permettra d’accomplir leurs missions d’éducateur et de formateur. 
 
"C’est vrai qu’il y a beaucoup d’éducateurs qui travaillent dans la petite catégorie sans diplôme ni formation, mais ils ont la volonté et méritent d’être aidés et d’être orientés pour leur permettre ainsi de découvrir les réalités et exigences du football moderne", a dit le technicien, soutenant que la CONEFS a franchi un grand pas depuis sa création lors d’une assemblée générale tenue à Kaolack (centre), 
 
Quatorze coordinations régionales des écoles de football (COREF) et des coordinations départementales des écoles de football (CODEF) ont été installées dans les 45 départements du Sénégal.
 
Par ailleurs, le deuxième vice-président de la CONEFS a souligné que les structures de football de Mbour (ouest) ont longtemps travaillé dans le calme et dans la persévérance, tout en mettant l’accent sur la formation des cadres techniques et administratifs.

"La rigueur et le sérieux que nous avons mis sur la formation au niveau de la petite catégorie nous ont valu une coupe nationale junior avec le Stade de Mbour, avant le rayonnement de nos équipes séniors dans les différentes catégories de championnats du Sénégal", a ajouté Mafall.
 
"En termes de clubs et d’écoles de football, mis à part Dakar, Mbour dépasse, de très loin, les autres régions du pays. Et comme l’a bien dit un proverbe très populaire, la réussite est au bout de l’effort. Nous étions dans cette dynamique depuis plusieurs années et aujourd’hui, nous sommes en train de récolter les fruits de notre labeur", s’est-t-il toutefois réjoui.
 
Aujourd’hui, "Mbour est le seul département représenté dans toutes les divisions du football sénégalais, avec trois clubs de ligue 1, à savoir le Stade de Mbour, Mbour Petite-Côte (MPC) et Diambars FC, un club de ligue 2 Keur Madior FC et plusieurs autres clubs évoluant dans des niveaux inférieurs" a-t-il rappelé.
 
Soutenant que "cette place dans l’échiquier du football national fait de Mbour le deuxième centre sportif du pays. C’est du mérite". 
 
 
ADE/PON