Les Lions en mode gala dans une première période puis… la panne
APS
SENEGAL-ZAMBIE-FOOTBALL-CR

Les Lions en mode gala dans une première période puis… la panne

Thiès, 6 juin (APS) – L’équipe du Sénégal a répondu aux attentes de son public en dominant la Zambie, 3-1, samedi en amical, dans une période bien maîtrisée avant une rebuffade de l’adversaire et une coupure d’électricité à la mi-temps qui a douché les ardeurs.
 
La formation sénégalaise a été très critiquée après des performances non conformes à son statut de numéro 1 africain au classement FIFA contre le Congo (0-0) et l’Eswantini (1-1) en mars dernier.

Dès le coup d’envoi, les coéquipiers de Sadio Mané mettent la pression sur les Chipolopolos venus à Dakar sans leur attaquant star, Patson Daka (Red Bulls Salzburg, Autriche) et la plupart des joueurs évoluant en Afrique du Sud.
 
Organisés en 4-2-3-1 avec un trio Ismaila Sarr-Sadio Mané-Krépin
Diatta devant Boulaye Dia, les Lions se trouvaient plus facilement.

Après avoir raté un premier tir, Ismaila Sarr s’engouffre dans la surface adverse. Il est fauché par un défenseur zambien.
 
Sans hésitation, l’arbitre mauritanien Babacar Sarr siffle un penalty transformé par Sadio Mané pour l’ouverture du score, 1-0.
 
C’est le leader technique des Lions dans tous les bons coups qui va donner un ballon dans la course d’Ismaila Sarr qui délivre une passe que Krépin Diatta n’eût aucun mal à rependre pour le 2-0 à la 31-ème minute.
 
L’équipe zambienne avait laissé passer sa chance bien avant le but du jeune attaquant de l’AS Monaco. Les visiteurs qui se ruaient en attaque, ont été punis par une action collective du Sénégal.
 
Au début de l’action, il y a Lamine Gassama qui prend le ballon des pieds d’un attaquant zambien, une passe à Krépin Diatta qui donne le ballon à Boulaye Dia sur le flanc droit de l’attaque.

Ce dernier prend de vitesse son défenseur et centre dans l’axe du but où il trouve Sadio Mané qui, après un contrôle orienté, met en orbite Ismaila Sarr pour le but du 3-0 à la 45-ème minute.
 
Un contre-attaque d’école exécuté à la vitesse des attaquants
sénégalais et à la grande joie du public du stade Lat Dior de Thiès qui a été autorisé à venir pour la première fois depuis les huis clos dus à la pandémie du coronavirus.
 
Les joueurs sont renvoyés dans les vestiaires. 

Alors que le public attendait fébrilement le retour après la fin de la première période, une panne d’électricité vient doucher tous les enthousiasmes.
 
Cet incident est intervenu dans un stade déclaré non conforme par les autorités de la Confédération africaine de football (CAF).
 
Après une longue attente, l’électricité est revenue mais il n’y avait plus de fluidité dans le jeu des Lions et c’est plutôt la Zambie qui a réussi une rebuffade se trouvant plus facilement notamment sur leur côté gauche.
 
Dépassé par la vitesse des attaquants, Kalidou Koulibaly arrête irrégulièrement une offensive zambienne. Coup franc bien exécuté sur la tête de Chanda Dominic à la 53-ème minute de la partie.
 
’’Nous avons fouetté leur égo en leur indiquant dans les vestiaires
qu’ils avaient le droit de perdre mais avec dignité’’’, a expliqué l’
entraîneur zambien, Micho Sredojević, en conférence de presse.
 
Les Chipolopolos ont continué à mettre la pression et sur un autre coup franc, ils ont été à deux doigts de marquer un deuxième but sans l’intervention du gardien Alfred Gomis qui a brillamment suppléé l’absence d’Edouard Mendy, nouveau vainqueur de la Ligue des champions avec Chelsea.
 
Au finish, Aliou Cissé s’est dit ‘’très satisfait’’ de son équipe qui a fait preuve ‘’de discipline, de détermination et d’agressivité’’.
 
Un succés, fruit du stage débuté depuis le 29 mai dernier, a dit le technicien sénégalais qui a confirmé le meilleur comportement de son équipe dans le 4-2-3-1.
 
Aliou Cissé a toutefois refusé d’avancer que les ratés de mars étaient dus à ses tests sur le 3-5-2 qui ont donné des matchs nuls sans relief lors des deux dernières journées des éliminatoires de la CAN.
 
SD/OID