APS
JAPON-FOOTBALL

"Le style Halilodzic ne fonctionnait pas" (président Fédération japonaise)

Dakar, 10 avr (APS) - Le style Vahid Halilodzic ne passait plus avec l’équipe nationale du Japon que le technicien bosnien a réussie à qualifier à la Coupe du monde, affirme le président de la Fédération japonaise de football, interpellé sur le limogeage de son ancien sélectionneur. 

"Nous avons essayé de travailler avec le style d’Halilodzic, mais au bout d’un moment, nous avons réalisé que ça fonctionnait pas", a dit Kozo Tashima dans des déclarations rapportées par des médias japonais, relayant une conférence de presse du responsable japonais.
 
Selon le président de la Fédération japonaise de football, la communication de Vahid Halilodzic ne passait plus et les joueurs "étaient touchés" dans leur confiance.
 
Le Japon, pour ses derniers matchs des Samouraïs Bleus sous Halilodzic, avait fait 1-1 contre le Mali et perdu 1-2 contre l’Ukraine, en mars dernier.
 
Vahid Halilodzic a été remplacé à la tête de la sélection japonaise par le directeur technique du football japonais Akira Nishino.
 
Il avait été déjà renvoyé de la tête de la sélection ivoirienne en 2010 alors qu’il venait de qualifier les Eléphants à la phase finale de la Coupe du monde de cette année-là, en Afrique du Sud, 
 
"En choisissant un profil de technicien qui connaît mieux l’équipe, nous voulons améliorer nos chances de gagner au Mondial même si ce pourcentage n’est que 1 à 2 pour cent", a déclaré le président de la fédération japonaise.
 
Le nouveau sélectionneur du Japon, directeur technique depuis 2016, avait dirigé l’équipe japonaise des moins de 23 ans aux Jeux olympiques d’Atlanta en 1996.
 
Cette équipe avait battu celle du Brésil en match de poule, rappellent des médias nippons.
 
Le Japon qui a été éliminé dès le premier tour du Mondial 2014, débutera celle de 2018 (14 juin au 15 juillet) contre la Colombie, le 19 juin.
 
Il va ensuite rencontrer le Sénégal le 24 juin et la Pologne le 28, pour le reste de ses matchs de poule.
 
SD/BK