Le stade de Franceville était à moitié plein dimanche, selon un officiel
APS
AFRIQUE-FOOTBALL

Le stade de Franceville était à moitié plein dimanche, selon un officiel

+++De l’envoyé spécial de l’APS : Salif Diallo+++

Franceville (Gabon), 17 jan (APS) – Le stade de Franceville était à moitié plein, dimanche, lors de la première journée de la poule B, a fait remarquer mardi le président du comité local d’organisation de la CAN 2017, qui qualifie de "bon" le niveau de remplissage de l’infrastructure.
 
"Il y avait environ 10.500 personnes dans ce stade de 20.000 places. Je trouve que c’est un bon taux de remplissage si on le compare avec d’autres", a indiqué Léod Paul Batolo aux envoyés spéciaux de la presse sénégalaise à la CAN 2017.
 
"On peut invoquer le fait que l’équipe locale [le Gabon] ne jouait pas ici et la programmation des matchs un dimanche, veille d’une journée de travail pour les populations de la région", a-t-il fait valoir.
 
Le comité local d’organisation "continue de travailler pour que les gens viennent voir les matchs qui, de l’avis de beaucoup de monde, sont de très bon niveau", a assuré Léod Paul Batolo.
 
Selon lui, un millier de personnes participent à l’organisation des matchs de la CAN programmés à Franceville, où ont eu lieu la rencontre de la Tunisie avec le Sénégal, et celle de l’Algérie avec le Zimbabwe, pour la poule B.
 
M. Batolo assure que le budget du comité local d’organisation est assez suffisant pour couvrir les dépenses prévues dans le "cahier des charges" liant les parties concernées par l’organisation de la compétition.
 
"La CAN 2017 est un cadeau que le président du Gabon, Ali Bongo Ondimba, a voulu offrir à la jeunesse africaine", a-t-il ajouté, saluant le niveau d’organisation de la presse sportive sénégalaise à Franceville.

SD/ESF