Le sélectionneur de Madagascar salue le passage de 16 à 24 équipes à la CAN 2019
APS
AFRIQUE-FOOTBALL-DECISION-REACTION

Le sélectionneur de Madagascar salue le passage de 16 à 24 équipes à la CAN 2019


Rabat, 21 juil (APS) – L’équipe de Madagascar, logée avec celle du Sénégal dans la poule A des éliminatoires de la CAN, salue le passage de 16 à 24 du nombre de sélections nationales qui vont, à partir de 2019, participer à cette compétition, a dit à l’APS son sélectionneur, Nicolas Dupuis.

 
Le comité exécutif de la Confédération africaine de football (CAF) a pris, jeudi, à Rabat, la décision de faire participer 24 sélections nationales à la CAN, dès la prochaine édition prévue en juin-juillet 2019 au Cameroun.
 
"Nous n’allons pas bouder ce plaisir, c’est bien d’avoir fait passer cette idée. Et nous allons l’applaudir à deux mains", a réagi Nicolas Dupuis.
 
Mercredi, avant la prise de cette décision par son comité exécutif, un groupe de travail mis en place par la CAF à l’occasion d’un symposium sur le football africain, avait recommandé le passage de 16 à 24 équipes à la phase finale de la CAN.
 
La proposition a ensuite été adoptée jeudi par le comité exécutif de la Confédération africaine de football. 
 
Elle doit être validée par la CAF, lors d’une assemblée générale extraordinaire prévue ce vendredi, à Rabat.
 
"Oui, c’est une bonne chose parce que dans notre poule, le Sénégal est intouchable. Il y aura trois équipes qui vont se disputer la deuxième place", a estimé Nicolas Dupuis. 
 
"Nous avons obtenu un bon résultat en allant gagner au Soudan. Maintenant, pour le reste, on va essayer d’embêter le Sénégal à domicile, tout en sachant qu’il est au-dessus du lot", a ajouté le technicien français.
 
Lors de la première journée des éliminatoires de la CAN 2019, en juin dernier, Madagascar est allé gagner au Soudan (3-1). Le Sénégal a disposé de la Guinée-Equatoriale (3-0), à Dakar.
 
Contrairement à une CAN à 16 équipes, où seuls les vainqueurs des poules sont automatiquement qualifiés, en plus des deux meilleures deuxièmes équipes, la qualification sera plus facile avec le passage à 24 sélections.
 
Il y aura, en plus des premières places de chaque poule - au nombre de 13, lors des éliminatoires de la CAN 2019 - celle du pays organisateur et 10 autres places qualificatives à la prochaine phase finale de la Coupe d’Afrique des nations.
 
Les Baréas de Madagascar font partie des équipes n’ayant jamais pris part à une phase finale de la CAN. 
 
Le nouvel entraîneur national, Nicolas Dupuis, choisi par l’actuel président de la CAF, Ahmad Ahmad, lorsqu’il dirigeait la Fédération malgache de football, estime que ses joueurs ont de bonnes chances de se qualifier à la phase finale.
 
"Il y a du potentiel et rappelez-vous que le Sénégal avait souffert lors de sa dernière visite à Madagascar. Nous allons essayer de lui poser des problèmes encore une fois", a dit Dupuis.
 
Il n’était pas encore sur le banc malgache lorsque le Sénégal faisait match nul (2-2) avec les Baréas, dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du monde 2018.

SD/ESF