Le président de la Fédération appelle
APS
SENEGAL-CAPVERT-FOOTBALL

Le président de la Fédération appelle "à une union sacrée autour des Lions"

+++De l’envoyé spécial de l’APS : Salif Diallo+++

Cape Coast (Ghana), 25 sept (APS) – Le président de la Fédération sénégalaise de football (FSF), Me Augustin Senghor a appelé le public "à taire les divergences et les critiques" afin de tirer dans le même sens pour aller chercher la qualification à la Coupe du monde 2018.

"Nous avons notre destin en mains avec ces trois matchs à jouer et l’équipe nationale a besoin de sentir notre soutien, notre solidarité pour que nous puissions atteindre cet objectif tant souhaité par notre pays", a dit le président de la FSF en marge de la finale du tournoi de l’UFOA des Nations 2017, ce dimanche à Cape Coast (Ghana).

"Nous devons pouvoir taire les critiques vis-à-vis du coach, des joueurs et les porter vers la victoire puisqu’en réussissant ces trois matchs, nous serons assurés d’aller en coupe du monde", a-t-il dit.

Les deux résultats nuls enregistrés contre le Burkina Faso (0-0 et 2-2) ont donné lieu à des critiques acerbes contre le sélectionneur national, Aliou Cissé et certains de ses joueurs.

La publication de la liste des 26 sélectionnés la semaine dernière avec notamment la convocation de l’ancien attaquant des Bleuets, Mbaye Niang a rallumé le feu des critiques alors que le Sénégal doit jouer un match important contre le Cap Vert, le 7 octobre prochain à Praia.

"S’ils sentent notre soutien, ces garçons ont le potentiel, le talent et la volonté d’aller nous chercher la qualification à la Coupe du monde en allant faire un bon très bon résultat lors de leur prochaine sortie", a souligné le président de la Fédération de football.

Avec 5 points (+2) et trois matchs à jouer, le Sénégal a son destin entre ses mains dans son groupe de qualification où le leader, le Burkina Faso ne compte qu’un point d’avance avec deux matchs à jouer.

Le futur adversaire des Lions, les Requins Bleus comptent aussi 6 points (-2) et deux matchs à jouer dans le groupe D des éliminatoires de la Coupe du monde.

Après le Sénégal, ils se déplaceront à Ouagadougou pour jouer contre le Burkina Faso lors de la dernière journée.

Quant au Sénégal, en plus du déplacement à Praia, il aura une double confrontation contre l’Afrique du Sud. La Fifa après avoir été convaincu de la manipulation du résultat du match (1-2) entre les Bafana-Bafana et les Lions en novembre dernier, a décidé de faire rejouer cette partie. L’arbitre de la rencontre jouée en novembre dernier, a été suspendu à vie de toutes activités liées au football.


SD/PON