Le Mondial 2018 doit aussi impacter les techniciens locaux (Koto)
APS
SENEGAL-FOOTBALL-FORMATION

Le Mondial 2018 doit aussi impacter les techniciens locaux (Koto)


Dakar, 27 fév (APS) – Les techniciens sénégalais doivent recevoir les dividendes de la qualification de l’équipe nationale à la Coupe du monde 2018 (14 juin au 15 juillet) a déclaré, à l’APS, Joseph Koto, nommé récemment entraîneur des olympiques (des moins de 23 ans).
 


"C’est une qualification qui doit être ressentie par tous les segments du football national notamment les techniciens qui ont besoin de faire aussi des stages de recyclage" a dit le technicien sénégalais double finaliste de la CAN des moins de 20 ans en 2015 et en 2017.


Saluant la programmation d’un séminaire en perspective de la Coupe du monde 2018 avec le sélectionneur national (Aliou Cissé), Koto estime que ce sera un "moment d’échanges et aussi une possibilité pour les coachs de jouer leur partition".


"Nous avons beaucoup bougé et nous allons échanger pour profiter les uns des autres afin de donner notre contribution pour une participation remarquable du Sénégal à la prochaine coupe du monde" a expliqué l’ancien ailier international.


Tout en se réjouissant de la tenue de ce séminaire programmé à Diambars par la Fédération sénégalaise de football, le technicien espère la tenue d’autres ateliers dans le même sens.


Dans un communiqué, la FSF annonce qu’en perspective de la participation du Sénégal à la Coupe du monde, un séminaire des entraîneurs est programmé les 6 et 7 mars prochain à l’institut Diambars de Saly Portudal.


Quinze entraîneurs sont invités à cette rencontre : Mayacine Mar, le DTN, le sélectionneur national, Aliou Cissé, l’ancien DTN, Amsatou Fall, les anciens sélectionneurs nationaux (Abdoulaye Sarr, Lamine Ndiaye, Lamine Dieng, Karim Séga Diouf, Joseph Koto).


Mais aussi les techniciens suivants : Pape Boubacar Gadiaga, Alassane Dia, Bassouaré Diaby, Youssouph Dabo, Cheikh Moussa Kamara (Big Boy), Aliou Kandji et Moussa Ndiaye.


SD/PON