Le Marocain Ayoub El Kaabi à la quête d’un nouveau rebond au CHAN
APS
AFRIQUE-FOOTBALL-COMPETITION

Le Marocain Ayoub El Kaabi à la quête d’un nouveau rebond au CHAN

Dakar, 14 jan (APS) – L’attaquant marocain Ayoub El Kaabi, meilleur buteur de l’édition 2018 du Championnat d’Afrique des nations, avec neuf réalisations, sera très attendu pour l’édition qui démarre ce samedi au Cameroun.
 
El Kaabi, en plus de son titre de meilleur canonnier, avait été élu meilleur joueur de ce tournoi remporté par l’équipe locale des Lions de l’Atlas.
 
Une performance qui allait lui ouvrir les portes de la sélection A du Maroc avec laquelle il a disputé la Coupe du monde 2018 mais aussi de la lucrative Super League chinoise alors qu’il était dans le viseur de plusieurs clubs européens.
 
L’attaquant qui évoluait à l’époque à la RS Berkane (élite marocaine) avait signé le 11 juillet 2018 un contrat de deux ans en faveur du club d’Hebei China Fortune à 6 millions d’euros.
 
Le Marocain est arrivé dans l’équipe où évoluaient l’attaquant international ivoirien Gervinho qui a rejoint en 2019 le Parma AC mais aussi les anciens internationaux argentins Javier Mascherano (ancien du FC Barcelone, Espagne) et Ezequiel Lavezzi (ex PSG, France).
 
Officiellement, la Covid-19 est à l’origine de la rupture de son contrat avec son club chinois et il est recruté par le WAC de Casablanca (Maroc), une des grandes équipes du Royaume chérifien.
 
Au contraire des anciennes vedettes africaines révélées au CHAN qui arrivaient à s’expatrier en Europe, le Marocain va jouer une deuxième édition pour tenter de se relancer et reprendre le cours de sa carrière avec les Lions de l’Atlas.
 
La sélection marocaine qui a raté sa Coupe d’Afrique des nations 2019 (éliminée en huitième de finale par le Bénin) tente de se relancer pour l’édition 2021 reportée en 2022 et pour les qualifications de la Coupe du monde.
 
Et pour cela, la Fédération royale marocaine de football (FRMF) a recruté le technicien franco-bosnien Vahid Halilodzic qui a fait des Lions de l’Atlas une machine qui commence à faire peur.
 
A l’image des autres sélectionnés pour cette compétition réservée aux joueurs évoluant dans leurs championnats, Ayoub El Kaabi, âgé de 27 ans, serait bien inspiré de marquer une deuxième fois les esprits pour reprendre le wagon.
 
SD/OID