Le Maroc veut se doter d’un football féminin performant
APS
SENEGAL-AFRIQUE-FOOTBALL

Le Maroc veut se doter d’un football féminin performant

Dakar, 10 août (APS) – La Fédération royale marocaine de football (FRMF) a entamé des réformes dans le but de rendre son football féminin assez performant pour jouer les premiers rôles en Afrique dans les années à venir, a indiqué son président, Fouzi Lekjaa.
 
La restructuration des compétitions de football féminin, ‘’l’élargissement de la base’’ des pratiquantes, la réhabilitation de l’encadrement technique et le renforcement du soutien financier font partie des mesures prises par la FRMF, a précisé M. Lekjaa dans un communiqué.
 
La semaine dernière, un contrat a été signé par la fédération, la Ligue nationale de football féminin et 12 ligues régionales en vue de l’atteinte des performances souhaitées.
 
La FRMF veut, d’ici à 2024, ‘’faire du football féminin le sport le plus pratiqué au Maroc par les femmes, avec 89.802 licenciées au moins’’. Elle veut former 1.000 cadres techniques et élever le niveau des compétitions, avec des ‘’championnats forts’’ pour la première division, la deuxième, les championnats des ligues et les petites catégories, selon le communiqué.
 
L’équipe féminine du Maroc doit se qualifier ‘’régulièrement aux phases finales des coupes d’Afrique des nations de toutes les catégories, gagner la Coupe d’Afrique au moins dans une catégorie de jeunes, se qualifier pour la Coupe du monde au moins dans une catégorie de jeunes, à la Coupe du monde séniors 2023 et aux Jeux olympiques de 2024 à Paris’’.
 
‘’Cette feuille de route ambitionne également de classer l’équipe nationale féminine dans le top 3 du classement des meilleures équipes nationales africaines et dans le top 50 du classement FIFA’’, souligne le communiqué.
 
La direction technique nationale (DTN) de football du Maroc veut organiser des compétitions pour les U9, les U11, les U13, les U15, les U17 et les seniors. Elle va également s’atteler à la formation de techniciennes.
 
Pour atteindre ses objectifs, la FRMF va organiser un championnat féminin de première division avec 14 équipes. La deuxième division du championnat dames sera jouée par 30 équipes réparties en deux groupes de 15 pour la saison 2020-2021.
 
A la saison suivante, 28 équipes réparties en deux groupes de 14 chacun prendront part à la D2. S’y ajouteront un championnat national pour les U17 et les championnats des ligues, pour les U15.
 
‘’Les clubs de D1 et de D2 doivent impérativement disposer d’une équipe senior, une équipe U17 et une autre U15 pour participer aux compétitions qui les concernent, en plus de la désignation obligatoire d’une femme comme entraîneur assistant, si l’entraîneur principal est un homme. Et le staff des U15 doit être entièrement composé de femmes’’, précise le communiqué.
 
Il est mentionné dans le contrat signé par la FRMF et les autres parties que les joueuses de l’équipe féminine senior doivent toutes avoir un contrat professionnel, conformément aux statuts et règlements en vigueur.
 
La DTN de football travaillera avec les clubs pour ‘’ériger un plan de développement individuel des joueuses’’, veiller à leur bien-être, superviser les contrats qu’elles signent et veiller au bon fonctionnement des équipes nationales.
 
Sur le plan financier, la fédération marocaine a prévu une subvention de fonctionnement de 1.200.000 dirhams (environ 72 millions de francs CFA pour les clubs de D1) et de 800.000 dirhams (environ 48 millions de francs CFA) pour les clubs de D2.

SD/ESF/ASG