APS
SENEGAL-MAROC-BEACHSOCCER-REACTIONS

"Le Maroc, plus un partenaire qu’un adversaire" (sélectionneur sénégalais)

Saly-Portudal (Mbour), 28 mai (APS) - L’équipe du Sénégal de beach soccer, qualifiée vendredi pour la finale de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) aux dépens de celle du Maroc, "est heureuse" de compter un partenaire comme son adversaire du jour qui la pousse à élever son niveau de jeu, a analysé le sélectionneur sénégalais Ngalla Sylla.

"Plus qu’un adversaire, le Maroc est un partenaire qui pousse nos joueurs à aller de l’avant, à se remettre en question", a réagi le technicien sénégalais, après la victoire (3-2) de ses poulains devant l’équipe nationale marocaine, en demi-finale de la CAN de beach soccer.
 
Cette victoire qualifie les Lions du Sénégal pour la finale de la CAN mais aussi pour le Mondial de beach soccer prévu en juillet prochain en Russie.
 
Contrairement au Nigeria, "le Sénégal a besoin de grandes équipes pour se sublimer", a dit le technicien sénégalais, se réjouissant des nombreux matchs de préparation ayant opposé le Maroc au Sénégal.
 
"Oui, le Maroc nous a causé des problèmes ce soir (vendredi), mais l’essentiel à notre avis à ce niveau de la compétition, c’est le résultat", a-t-il souligné, ajoutant que "tout le monde savait que ça ne serait pas une partie de plaisir".
 
Du côté du Maroc, l’entraîneur Mustapha EL Hadaoui s’est dit heureux de la réaction de ses joueurs qui n’ont "rien lâché" lors de cette demi-finale.
 
"Nous n’avons pas toute notre équipe, mais les garçons ont vendu chèrement leur peau", a-t-il dit, estimant que leur malchance a aussi été "d’être tombé sur le numéro 1 africain en ce moment".
 
"Nous souhaitons bonne chance au Sénégal", a-t-il par ailleurs ajouté.

SD/BK/ASG