Le Jaraaf a l’occasion de soigner ses insuffisances
APS
SENEGAL-AFRIQUE-FOOTBALL

Le Jaraaf a l’occasion de soigner ses insuffisances

Dakar, 6 mai (APS) – Engagée sur plusieurs fronts sur le plan local (Ligue 1, Coupe de la Ligue et Coupe du Sénégal) et international (Coupe de la CAF), l’équipe du Jaraaf profitera de ses matchs en retard en Ligue 1 sénégalaise, dont le premier est programmé ce jeudi, pour prendre part à la course en tête du championnat et corriger son animation offensive avec les nombreuses occasions gâchées.
 
En retard dans la course pour le leadership, le Jaraaf, huitième avec 18 points, peut progresser de deux rangs en cas de succès contre l’AS Pikine, ce jeudi, pour l’un de ses trois matchs en retard en championnat.
 
Lors de cette rencontre contre l’AS Pikine qui réussit un bon début de saison, l’équipe de La Médina a l’obligation de jouer pour la gagne. Elle doit, pour ce faire, soigner son classement et se donner de la confiance en perspective de sa double confrontation contre le Coton Sport de Garoua (Cameroun), pour les quarts de finale de la Coupe de la CAF, les 16 et 23 mai.
 
Qualifiée aux quarts de finale de la Coupe de la CAF en ne perdant qu’un seul (contre l’Etoile sportive du Sahel) des six matchs joués, l’équipe de La Médina a donné l’impression qu’elle peut encore améliorer son efficacité offensive.
 
Contre le Club sportif sfaxien (0-0), en phase de poules de la Coupe de la CAF, elle a semblé ne pas aller au bout de ses idées sur le plan offensif.
 
Sur plusieurs occasions de contres, les attaquants du Jaraaf ont donné l’impression de jouer les petits bras comme lors de la victoire (2-0) contre le FC Salitas (3e journée) au stade Lat Dior de Thiès.
 
Pendant cette rencontre, le Jaraaf, malgré une bonne maîtrise de son sujet, a aussi vendangé plusieurs occasions qui lui auraient permis de se mettre largement à l’abri et de soigner son goal-average.
 
Contre le Coton Sport de Garoua où elle joue sa place en demi-finale de la Coupe de la CAF 2020-2021, l’équipe de Cheikh Guèye aura besoin de soigner son efficacité offensive.
 
Avec Pape Yousou Paye, auteur de trois buts, elle a retrouvé un attaquant décisif mais avec Albert Lamane Diène et le retour en compétition de Bouly Junior Sambou, sa principale recrue offensive blessé, elle peut largement faire mieux. 
 
Le Jaraaf peut aujourd’hui compter sur beaucoup plus d’options. Il pourra miser sur ses atouts, lors de ses matchs de Ligue 1 sénégalaise d’abord, avant de débarquer à Garoua où, comme l’a espéré le gardien Pape Seydou Ndiaye, il doit aller chercher ‘’un résultat positif’’.
 
Pour y arriver, il faut une meilleure efficacité offensive. Le représentant sénégalais a réussi, durant tous ses matchs, à se procurer des occasions de scorer aussi bien à l’extérieur que sur son nouvel antre du stade Lat Dior.


SD/ASG