La pelouse de Lat Dior, ‘’très correcte, sera au top en octobre’’ (DTN)
APS
SENEGAL-TOGO-FOOTBALL-INFRASTRUCTURE

La pelouse de Lat Dior, ‘’très correcte, sera au top en octobre’’ (DTN)


Dakar, 28 août (APS) – La nouvelle aire de jeu du stade Lat Diop ‘’est très correcte’’ et sera ‘’au top’’ en octobre prochain, a jugé le directeur technique national (DTN), Mayacine Mar, après avoir visité l’infrastructure sportive, vendredi.



‘’Il y a beaucoup d’améliorations sur la pelouse. On espère que les joueurs, peut-être, seront satisfaits. Mais, il est clair qu’il n’est pas
encore au top, mais d’ici le mois d’octobre, c’est sûr que la pelouse sera très correcte’’, a déclaré le DTN sur la radio privée RFM.


‘’Actuellement, il y a une bonne surface où le ballon roule’’,
a-t-il assuré, saluant les travaux qui ont été faits et qui ont permis d’avoir ce résultat.


En juin dernier, des joueurs de l’équipe nationale du Sénégal notamment le leader technique, Sadio Mané, avaient déploré la qualité de l’aire de jeu.


Quelques semaines avant leur sortie, la Confédération africaine de football (CAF) avait jugé l’infrastructure indigne d’accueillir
les matchs éliminatoires de la Coupe du monde.


Le report des matchs de juin à septembre a donné l’occasion à
la Fédération sénégalaise de football (FSF) d’engager des travaux avec l’aide d’un spécialiste, selon son président Augustin Senghor.


La dernière inspection de la CAF a validé le travail et donné un premier satisfecit, ‘’une homologation assortie de conditions’’ selon Augustin Senghor.


Selon le DTN, ‘’le plus important est que les joueurs trouvent de bonnes conditions de travail, une bonne pelouse’’.


‘’Cette visite a permis de constater que du bon travail a été fait. La pelouse est correcte et on aura de meilleures conditions qu’en
juin’’, a-t-il commenté, se réjouissant du synthétique posé autour du terrain pour embellir et de la tribune bien faite.


Les Lions joueront contre le Togo, mercredi, pour le compte de
la 1-ère journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2022 avant de s’envoler pour Brazzaville où ils rencontreront le Congo, le 7 septembre.


SD/ASG