Le CHAN 2018 retiré au Kenya (officiel)
APS
AFRIQUE-FOOTBALL-ORGANISATION

Le CHAN 2018 retiré au Kenya (officiel)

+++De l’envoyé spécial de l’APS : Salif Diallo+++
 
Cape Coast (Ghana), 23 sept (APS) – Le Comité exécutif de la Confédération africaine de football (CAF) qui s’est réuni samedi à Accra (Ghana), a décidé de retirer au Kenya l’organisation de l’édition 2018 du Championnat d’Afrique des nations (CHAN) prévu en janvier prochain.
 
Le Kenya est en très retard dans la mise à disposition des infrastructures sportives pour la tenue de ce tournoi joué par 16 pays, a expliqué le comité exécutif qui a instruit le Secrétaire général à ouvrir les candidatures dès ce dimanche à partir de minuit. 
 
L’appel à candidatures sera clos dans une dizaine de jours. "L’identité du pays hôte sera dévoilée dans un délai maximal de 15 jours à compter de l’ouverture de l’appel à candidatures’" a ajouté le gouvernement de l’instance dirigeante du football africain. 
 
Au sujet de la CAN 2019 prévue au Cameroun, une réunion du Comité d’organisation de la CAN aura lieu sous peu pour édicter les termes de référence au cabinet d’audit devant faire la visite d’inspection. 
 
Quant à la CAN U23 en 2019, elle aura lieu en Egypte qui était le seul pays candidat à son organisation après le retrait de la Zambie. 
 
A part l’Egypte, aucun autre pays n’avait fait acte de candidature à l’organisation de cette CAN qualificative pour le tournoi de football masculin des Jeux olympiques de Tokyo (Japon) 2020. 
 
Le Ghana va aussi abriter l’édition 2018 de la CAN féminine du football. 
 
"Le format et le calendrier des éliminatoires ont été approuvés et le tirage au sort effectué. Une première mission d’inspection doit être conduite au Ghana avant fin 2017", selon le Comité exécutif. 
 
Toujours au sujet du football féminin, un symposium sur le sujet aura lieu au Maroc dans le premier trimestre de 2018 et un comité d’organisation est déjà mis sur pied. 
 
Il comprend entre autres personnalités, Isha Johansen, la présidente de la Fédération sierra-léonaise de football, la Burundaise Lydia Nsekere, membre du Conseil de la FIFA et la Marocaine Nawal Al Moutawakel, ancienne ministre des sports de son pays et membre du Conseil de la Fédération internationale d’athlétisme (IAAF). 
 
Le Comité exécutif soutient la candidature du Maroc à la Coupe du monde 2026, soulignant que c’est une fierté pour l’ensemble du continent africain. Il a aussi approuvé le contrat liant la CAF à la FIFA pour la dotation en fonds des zones de développement du football en Afrique.

SD/ASB