La Roja démarre une nouvelle ère avec deux Africains d’origine
APS
AFRIQUE-ESPAGNE-FOOTBALL

La Roja démarre une nouvelle ère avec deux Africains d’origine


Dakar, 20 août (APS) – Luis Enrique, le sélectionneur de l’Espagne, a appelé les attaquants Ansu Fati, né en Guinée Bissau, et Adama Traoré, originaire du Mali, pour débuter une nouvelle ère de la Roja, championne du monde 2010.


Agé de 24 ans, Adama Traoré qui hésitait entre les équipes nationales de l’Espagne et du Mali, avait été déjà sélectionné en novembre dernier par la Roja.


Mais l’attaquant de Wolverhampton (élite anglaise) avait été obligé de déclarer forfait à cause d’une blessure.


Objet d’une cour assidue de la Fédération malienne de football (FEMAFOOT), l’attaquant né en Espagne avait refusé, en janvier dernier, de dire pour quelle sélection il allait jouer.


Adama Traoré, formé à la Masia (académie du FC Barcelone) et qui a joué avec l’équipe d’Espagne des moins de 21 ans, a été sélectionné pour les deux matchs de la Ligue des nations que l’Espagne doit jouer respectivement contre l’Allemagne et l’Espagne en septembre.


Eliminée au premier tour de la Coupe du monde 2014 et dès les huitièmes à Russie 2018, la Roja a débuté une cure de jouvence sous
la direction de l’ancien entraîneur du FC Barcelone, Luis Enrique.


Dans cette volonté de rajeunir en injectant du sang neuf, il a fait appel au jeune attaquant du FC Barcelone, Ansu Fati, âgé de 17 ans.


Le natif de Bissau avait été naturalisé en 2019, et s’il n’est pas un titulaire indiscutable au FC Barcelone, il est considéré comme un des plus grands espoirs du club catalan.


Dans ce vaste chantier de rajeunissement, Luis Enrique a également fait appel au défenseur de Manchester City (Angleterre), Eric Garcia, âgé de 19 ans, et Óscar Rodríguez, le milieu de terrain de Leganès (Espagne) âgé de 22 ans.

SD/ASG