ACTUALITES
    La FIFA se dit en phase avec ‘’l’approche’’ consensuelle prônée par les acteurs du football (communiqué)
    APS
    SENEGAL-MONDE-INSTANCE-FOOTBALL

    La FIFA se dit en phase avec ‘’l’approche’’ consensuelle prônée par les acteurs du football (communiqué)

    Dakar, 6 août (APS) – La Fifa, dans une réponse à un courrier qui lui a été adressé par le Comité de défense du football sénégalais (CODEFS), a salué l’approche prônée par les acteurs du football national en vue ‘’d’un consensus autour d’un candidat présidentiel pour porter la fusion des programmes de chacun’’.
     
    ‘’Nous vous félicitons de l’approche entreprise dans la mesure où elle démontre la recherche de l’unité pour l’intérêt du football sénégalais’’, a répondu la Fifa dans un courrier envoyé à la Fédération sénégalaise de football.
     
    ‘’Ceci étant, nous sommes d’avis qu’il n’empêche nullement les candidats encore en lice de se présenter aux élections’’, ajoute le texte.
     
    ‘’Il semble d’ailleurs que les élections auront finalement lieu avec la participation de deux candidats’’, poursuit le même texte signé par le directeur de la division Associations membres, Kenny Jean-Marie.
     
    La Fifa dit ‘’prendre acte de l’accord signé le 22 juillet dernier et notamment par les candidats ainsi que les autorités sportives nationales incluant le ministère du sport et le Comité national olympique en vue d’un consensus autour d’un candidat présidentiel pour porter la fusion des programmes de chacun’’, souligne le texte.
     
    ’’Nous sommes confiants que les élections de la FSF se tiendront dans le respect de l’autonomie de la fédération eu égard aux principes et exigences prévues dans les statuts de la Fifa’’, ajoute par ailleurs le même document.
     
    Mercredi, des citoyens sénégalais regroupés dans un Comité de défense du football sénégalais (CODEFS) ont appelé la FIFA à "demander’’ le report de l’assemblée générale élective de la Fédération sénégalaise de football (FSF) prévue ce samedi au Centre de Conférence Abdou Diouf de Diamniadio (ouest).
     
    "Qu’il plaise à la Fifa de demander le report de ces renouvellements controversés et de veiller également à ce que les élections, seul mode de dévolution de responsabilités prévu par les statuts et règlements de la fédération sénégalaise de football (FSF) soient organisées de façon inclusive, démocratique et transparente en l’absence de tout immixtion intempestive du gouvernement sénégalais", ont-ils indiqué dans un courrier envoyé mercredi à l’instance dirigeante du football mondial.
     
    Ce collectif qui compte en son sein des personnalités de la société civile et des hommes politiques, comme les anciens députés Cheikh Oumar Sy et Babacar Gaye, dénonce l’immixtion de ministres du gouvernement sénégalais dans le comité chargé de trouver un consensus dans le renouvellement du comité exécutif de la Fédération de football.

    SD/ASG