La FIFA installe un comité de normalisation du football en Côte d’Ivoire
APS
SENEGAL-COTEDIVOIRE-SPORTS

La FIFA installe un comité de normalisation du football en Côte d’Ivoire

Dakar, 24 déc (APS) – La FIFA a annoncé jeudi, dans un communiqué, avoir pris la décision de nommer un comité de normalisation chargé de diriger la Fédération ivoirienne de football (FIF).
 
"Cette décision résulte du fait que les instances dirigeantes du football ivoirien ne sont pas parvenues à organiser une procédure électorale conforme aux exigences statutaires et réglementaires applicables à toutes les associations membres de la FIFA", explique le communiqué.
 
"Cet échec est le résultat des lacunes [constatées] au sein des (…) structures de gouvernance de la fédération", a argué la FIFA.
 
Elle dit avoir décelé "des contradictions dans les statuts et le code électoral de la FIF, qui n’ont pour le moment pas pu être résolues et ont eu un impact significatif sur la procédure électorale".
 
Lundi, la Fédération ivoirienne de football a annoncé avoir saisi le Tribunal arbitral du sport (TAS) pour protester contre le blocage de l’élection de ses dirigeants.
 
"La Fédération internationale de football n’ayant pas donné suite aux (…) demandes de levée de suspension du processus électoral, la FIF considère ce silence de la FIFA comme un rejet de sa demande et se trouve contrainte de saisir le TAS, afin d’obtenir de cette juridiction l’annulation pure et simple de la (…) suspension" de l’élection, a-t-elle expliqué.
 
Le mandat du comité exécutif de la FIF "a déjà pris fin", rappelle la FIFA, précisant que le mandat du comité de normalisation mis en place en Côte d’Ivoire comprend "des affaires courantes" de la FIF, la révision partielle de ses statuts et de son code électoral.
 
Le comité de normalisation doit aussi jouer le rôle d’une commission électorale et, par conséquent, organiser l’élection d’un comité exécutif de la FIF, sur la base des statuts et du code électoral révisés, selon le communiqué.
 
L’organe chargé de la normalisation du football ivoirien sera constitué d’un nombre "opportun" de membres, qui seront désignés conjointement par la FIFA et la Confédération africaine de football.
 
Selon le communiqué, tous les membres du comité de normalisation seront l’objet d’un contrôle d’éligibilité mené par la commission de contrôle de la FIFA.
 
Le comité de normalisation étant chargé d’exercer les fonctions d’une commission électorale, aucun de ses membres ne sera éligible aux postes à pourvoir lors de l’élection des membres du comité exécutif. Son mandat prendra fin le 31 décembre 2021, selon la FIFA.
 
Trois candidats étaient en lice pour la succession d’Augustin Sidy Diallo à la présidence de la Fédération ivoirienne de football : Sory Diabaté et Idriss Diallo, anciens vice-présidents de la FIF, et Didier Drogba, ancien capitaine des Eléphants de Côte d’Ivoire.

SD/ESF/BK