La CAN U17 doit aider à renforcer les sélections A (membre CAF)
APS
AFRIQUE-FOOTBALL

La CAN U17 doit aider à renforcer les sélections A (membre CAF)

Dar-es-Salam, 2 mai (APS) – La Coupe d’Afrique des nations des U17 sera utile aux fédérations africaines si elle permet de renforcer des équipes nationales A dans un futur proche à travers un suivi, a analysé, le Congolais Hérita Ilunga, membre de la Commission technique de la Confédération africaine de football (CAF).

"Si dans un futur proche, des joueurs ayant brillé ici en Tanzanie ne sont pas retrouvés dans les sélections A, on aurait échoué à notre mission", a dit l’ancien international congolais.

"J’ai perçu des progrès dans la gestion des équipes des tournois de qualification à cette phase finale en passant par les tournois de qualification dans les zones", a ajouté l’ancien arrière gauche de la RD Congo.

L’ancien footballeur international ayant joué à Toulouse et à Saint-Etienne (France), a toutefois insisté sur la nécessité d’avoir "un suivi pour que ces jeunes puissent progresser et évoluer dans les sélections A et au très haut niveau".

D’une manière générale, la CAN U17 en 2019 a été très intéressante, a-t-il ajouté, soulignant que ces jeunes footballeurs auront besoin de continuer de se confronter aux meilleurs pour continuer.

"Il est bien de gagner un titre mais sans suivi, il y’ a un risque de déperdition et on aurait fait ces tournois pour rien donc", a insisté l’ancien joueur.

"Cela veut dire permettre à ces jeunes de participer à plusieurs autres tournois pour s’étalonner", a-t-il par ailleurs ajouté. 

Hérita Ilunga qui a remarqué qu’on ne joue pas assez dans les catégories, estime que la réflexion doit être menée pour une ouverture de la CAN U17 à 16 nations.

"Beaucoup de pays où il y’ a de la qualité sont pénalisés", a fait savoir l’ancien joueur qui, avant la phase finale de la CAN U17, a pris part à plusieurs tournois de qualification.

SD/ASB