La bousculade au stade Demba-Diop évoquée au symposium de la CAF à Rabat
APS
SENEGAL-FOOTBALL-INCIDENTS-REACTIONS

La bousculade au stade Demba-Diop évoquée au symposium de la CAF à Rabat

Rabat, 18 juil (APS) – Les dirigeants de la Confédération africaine de football (CAF) ont évoqué les incidents à l’origine de la mort de huit personnes, samedi dernier, au stade Demba-Diop de Dakar, à l’ouverture d’un symposium ouvert mardi à Rabat, a constaté l’envoyé spécial de l’APS. 
 
"Ce n’est pas normal, au 21ème siècle, qu’on puisse mourir en venant regarder un match de football", a réagi le président de la Fifa, Gianni Infantino, qui prend part à cette rencontre de la CAF, dans la capitale marocaine.
 
Il a souligné la nécessité de construire les infrastructures sportives suivant les normes requises. "On doit aller vers une plus grande professionnalisation des compétitions, ce qui nécessite la mise en place d’infrastructures répondant aux normes" en vigueur, a dit le président de la Fifa, l’un des hôtes de marque du symposium qui prendra fin mercredi.
 
Le président de la Fifa a réagi aux incidents survenus au stade Demba-Diop après que les participants au symposium ont observé, à la demande du président de la CAF, Ahmad Ahmad, une minute de silence pour la mémoire des personnes décédées dans ce stade dakarois.
 
La minute de silence a été observée également pour les victimes de l’accident de car survenu récemment au Ghana, dans lequel ont péri des joueurs de l’équipe du Kotoko de Kumasi. 
 
Selon Ahmad Ahmad, le président de la Fédération sénégalaise de football, Augustin Senghor, n’a pas pu participer au symposium de la CAF à cause des incidents survenus samedi à Dakar.
 
Une assemblée générale de la CAF et une réunion de son comité exécutif se tiendront également à Rabat à la fin du symposium.
 
Des présidents et des secrétaires généraux de fédérations nationales de football, des sélectionneurs nationaux, d’anciennes gloires et des diffuseurs, dont la chaîne BeIn Sports, représentée par son président Nasser Al Khelaifi, prennent part au symposium de la CAF.
 
Le patron de cette chaîne qatarie, l’un des diffuseurs de la Coupe d’Afrique des nations, est également le président du PSG (France).


SD/ESF/BK