La zone A de l’UFOA A en pole position pour la qualification à la CAN 2019
APS
AFRIQUE-FOOTBALL

La zone A de l’UFOA A en pole position pour la qualification à la CAN 2019

Dakar, 16 nov (APS) – Plusieurs sélections de la zone A de l’Union des fédérations ouest-africaines (UFOA) de football sont en bonne position pour la qualification à la CAN 2019, que le Sénégal a déjà obtenue avec brio depuis la quatrième journée des éliminatoires, en octobre dernier.

La zone A de l’UFOA est constituée de neuf pays : le Cap-Vert, la Gambie, la Guinée, la Guinée-Bissau, le Liberia, le Mali, la Mauritanie, la Sierra Leone et le Sénégal.
 
Leader du groupe I avec neuf points, la Mauritanie est à une victoire d’une qualification historique à une phase finale de Coupe d’Afrique des nations.
 
L’équipe mauritanienne, après avoir déjà participé à deux phases finales du Championnat d’Afrique des nations en 2014 et 2018, une compétition concernant les sélections locales, fera face au Botswana pour arracher le ticket de la qualification.
 
Sa qualification devrait confirmer les avancées notables de la Fédération mauritanienne de football, qui s’est engagée dans la modernisation de ses structures et le développement des petites catégories.
 
Dans l’autre match du groupe, l’Angola, le troisième (six points), sera l’hôte du Burkina Faso, le deuxième (sept points).
 
Qualifiée pour la première fois à la CAN en 2017, la Guinée-Bissau, leader du groupe K, est presque assurée d’une deuxième participation à une phase finale de la compétition africaine. 
 
Opposés aux Warriors de la Namibie (sept points), les Djurtus (sept points) peuvent se qualifier en cas de succès, donc avant la dernière journée du groupe prévue en mars prochain.
 
Même en cas d’échec, l’équipe bissau-guinéenne aura son destin entre les pieds, puisqu’elle fera face au Mozambique en mars, pour la dernière journée, à domicile.
 
Dans l’autre match du groupe, le Mozambique (sept points) fera face à la Zambie (quatre points).
 
Régulièrement qualifié en phase finale de la CAN, le Mali aura fort à faire avec le Gabon, à Libreville.
 
Avec un seul point d’avance sur son adversaire, le Mali doit revenir avec un résultat favorable (une victoire ou un nul) pour garder intactes ses chances de qualification, d’autant plus que le Burundi a pris la première place du groupe.
 
Les Hirondelles, qui ont battu les Sud-Soudanais (5-2) ce vendredi, ont pris la première place du groupe, avec neuf points.
 
En cas de victoire à Libreville, les Aigles du Mali composteront directement leur ticket de qualification pour l’édition 2019 de la CAN prévue au Cameroun, en attendant la dernière journée prévue en mars.
 
Mieux que le Mali, la Guinée (10 points), qui sera opposée à la Côte d’Ivoire (huit points) pour l’une des affiches phares de cette journée, dimanche, peut se contenter d’un nul pour se qualifier à la CAN 2019.
 
Le Syli national de Guinée fera peu de cas de ce qui se passera à Kigali entre le Rwanda (deux points) et la République Centrafricaine (quatre points).
 
L’équipe guinéenne pourrait se qualifier même en cas de défaite, mais il faudra alors que l’équipe centrafricaine soit battue par celle du Rwanda.
 
Les Requins Bleus du Cap-Vert, avec quatre points, peuvent toujours prétendre à la qualification, mais ils doivent, pour y arriver, faire un carton plein lors des deux dernières journées.
 
L’équipe capverdienne, qui a pris part à deux phases finales de la CAN, en 2013 et 2015, doit battre le leader du groupe, l’Ouganda (10 points), à Kampala.
 
La victoire est d’autant plus impérative que la Tanzanie (cinq points), qui va jouer contre le Lesotho (deux points), l’équipe la plus faible du groupe, cherchera le succès pour se rapprocher de la qualification.
 
Le Liberia, dernier du groupe G avec quatre points, et la Gambie, à la toute dernière place du groupe D avec quatre points, peuvent toujours espérer se qualifier, mais il faudra un véritable miracle pour qu’ils prennent part à la CAN 2019.
 
Concernant la Sierra Leone (groupe F), la situation est très floue en raison de la suspension de sa fédération de football.
 
Après avoir raté ses deux précédents matchs contre le Ghana, son match contre le Kenya a été annulé par la Confédération africaine de football.
 
La cinquième journée des éliminatoires de la CAN 2019 se jouera vendredi, samedi et dimanche. Il y aura en tout 23 matchs, celui du Kenya contre la Sierra Leone étant annulé.
 
Cinq sélections ont déjà obtenu la qualification à la prochaine édition de la CAN prévue en juin-juillet 2019 : Madagascar et le Sénégal (groupe A), l’Egypte et la Tunisie (groupe J), le Cameroun, en tant que pays organisateur.
 
Vingt-quatre équipes prendront part à la CAN 2019, contre 16 pour les précédentes éditions.

SD/ESF/ASG